in

LIBYE: Les rebelles de Misrata reçus à l’Elysée

Les rebelles font la peau belle, à Paris “La Belle”?  
Le président français Nicolas Sarkozy a reçu, à huis clos, les deux chefs militaires des insurgés libyens de Misrata. Ce port situé à 200 km à l’est de Tripoli est toujours contrôlé par les révolutionnaires, après avoir résisté à deux mois de siège des forces pro Kadhafi. 

La venue à Paris des chefs militaires des rebelles libyens a été organisée par l’écrivain Bernard-Henri Lévy (BHL), selon lequel, le général Ramadan Zarmouh et le colonel Ahmed Hachem sortaient de leur ville, assiégée depuis le début du conflit, pour la première fois.

Le général en chef de la résistance à Misrata et son commandant en second ont été reçus 45 minutes environ par Nicolas Sarkozy. Pas de commentaires du côté de l’Elysée sur cette rencontre. Mais selon Bernard-Henri Levy, qui assistait à l’entretien, les deux responsables militaires ont demandé au président français de convaincre ses alliés arabes de leur fournir des armes. Pour eux : «la clef de Tripoli est à Misrata».

Rappelone qu’en fin juin, la France avait reconnu avoir parachuté des armes aux insurgés du Djebel Nefoussa, dans l’ouest. Une violation grave de la résolution 1973 du Conseil de sécurité des Nations unies pour la Russie. D’après BHL, soutien de la rébellion libyenne depuis le début du soulèvement, Nicolas Sarkozy «ne s’est engagé à rien», mais il aurait «reçu le message».

Les deux chefs militaires de Misrata ont ensuite eu une réunion avec des militaires français à l’Elysée, avant de tenir dans l’après-midi une conférence de presse à l’hôtel Raphaël à Paris, toujours aux cotés de Bernard-Henri Levy.

S’il y a des émissaires du CNT, c’est parce qu’ils viennent présenter leur projet, leur politique, leurs ambitions immédiates au gouvernement français, qui est le premier gouvernement a les avoir reconnus“, a déclaré le ministre français de la Défense, Gérard Longuet.

C. T.

.

 

LUTTE SENEGALAISE: Face à face Tyson – Balla Gaye 2

RECENSEMENT 2001: Immigrés parmi les releveurs et coordonnateurs?