in

LIBYE: Les milices Katibats de la Cyrénaïque ont affrété un navire nord-coréen pour exporter directement le brut

Anarchie sans… “aLibye”?

Le samedi 8 mars dernier, les milices Katibats de la Cyrénaïque ont affrété un navire nord-coréen pour exporter directement le brut de quelques puits de pétrole qu’elles contrôlent. Ce qui n’est pas sans susciter le courroux des autorités de Tripoli qui ont menacé de bombarder le pétrolier en question.

altLa Libye continue son plongeon. En tout cas, les milices n’ont pas fini de nous révéler leur véritable face. Après l’enlèvement du Premier ministre, Ali Zeidan, l’ultimatum lancé au Parlement, et des assassinats crapuleux ça et là, les milices veulent maintenant exploiter les ressources du pays, en l’occurrence le pétrole de la Cyrénaïque. Le samedi 8 mars dernier, les Katibats de la Cyrénaïque ont affrété un navire nord-coréen pour exporter directement le brut de quelques puits de pétrole qu’elles contrôlent. Ce qui n’est pas sans susciter le courroux des autorités de Tripoli qui ont menacé de bombarder le pétrolier en question.

En vérité, ce sont les milices qui dictent leur loi en Libye

Mais cette menace ne semble pas inquiéter les miliciens car le tanker est toujours à quai au port d’Al Sedra et ils disent avoir commencé l’exportation du pétrole. On se demande si le pouvoir ne bande pas les muscles contre des adversaires sans crainte. Il ne fait aucun doute que cet acte est encore un pied de nez que ces katibats viennent de faire au pouvoir. Ali Zeidan a-t-il vraiment les moyens de mettre en application sa menace de bombarder le navire ? Rien n’est moins sûr. En tout cas, depuis la chute de Mouammar Kadhafi, les nouvelles autorités libyennes se sont montrées incapables de faire entendre raison aux milices. En vérité, ce sont elles qui dictent leur loi en Libye et malheureusement, elles sont en position de force. En voulant exporter l’or noir, la milice s’attribue ainsi, des prérogatives de l’Etat. Et ce n’est ni plus ni moins qu’un pas de plus dans la négation des autorités de Tripoli. Par cet acte, la milice franchit donc un autre palier dans ses actions de défiance vis-à-vis de l’Etat, qui, visiblement, n’a aucun moyen pour affirmer son autorité sur l’ensemble du pays. Sauf une forte implication de puissances extérieures, le pouvoir libyen ne peut pas faire plier l’échine aux rebelles dont les actes déstabilisateurs vont crescendo. Car, en plus de leur projet d’exporter le brut, ils réclament l’autonomie de la Cyrénaïque. C’est dire que les autorités libyennes ont du pain sur la planche. Déjà qu’elles ne peuvent instaurer l’autorité de l’Etat, comment pourront-elles empêcher ces miliciens d’atteindre leur objectif ?

Si chaque milice arrive à exporter le pétrole comme elle le souhaite, la Libye se retrouvera balkanisée

A vrai dire, la Libye va à vau-l’eau et c’est dommage que l’on assiste à la déchéance d’un Etat qui, il y a seulement 3 ans, était économiquement très puissant. Les valeurs démocratiques que l’on a voulu exporter en Libye en mettant fin à 42 ans de dictature du guide libyen, sont loin aujourd’hui d’être les mieux partagées par le peuple libyen. Pendant que certains y croient et s’investissent pour l’avènement d’un Etat démocratique, où la liberté de mouvement et d’expression sera garantie, d’autres veulent, de toute apparence, un Etat chaotique. Tant qu’il en sera ainsi, il sera difficile à la Libye de se reconstruire, de sortir de son état d’apoplexie. Cela dit, le pouvoir de Ali Zeidan doit tout faire pour mettre un coup d’arrêt à l’exploitation du pétrole de la Cyrénaïque par les Katibats. Car ce serait un précédent dangereux au regard du nombre important de milices qui existent dans le pays. Si chaque milice arrive à exporter le pétrole comme elle le souhaite, la Libye se retrouvera balkanisée et pire, elle deviendra une région où règnera à jamais la loi de la jungle, et par-dessus tout un sanctuaire des djihadistes de tous bords. L’Afrique tout comme l’Occident, dont les intérêts sont nombreux en Libye, doivent considérer cet acte des Katibats de la Cyrénaïque comme un acte gravissime et agir en conséquence.

CAF LIGUE CHAMPIONS: Les résultats et les 16 qualifiés aux 8èmes de finale!

ETUDES UNIVERSITAIRES: Cloture des inscriptions aux examens d’entrée dans les facultés à effectif barré.