in

LIBYE: Après l’attentat, le Consul italien De Sanctis: “Je vais bien”

Bang! Bang! Bang…hazi!

La voiture blindée du diplomate italien a été criblée de balles. Il est heureusement sain et sauf.

altLa vitre du blindé du consul Guido De Santis a résisté aux coups et heureusement, le diplomate italien s’en est sorti sans égratignure. En septembre dernier, toujours à Benghazi, l’attaque meurtrier contre l’ambassadeur américain Chris Stevens.

”Je vais bien”, s’est limité à dire le diplomate, peu après l’attentat. Le véhicule blindé du consul, qui rentrait à la maison, a été criblé d’une rafale de balles, tandis que d’autres coups de feu, apparemment tirés d’une autre voiture à un carrefour, se sont brisés contre les vitres, à hauteur de la tête du consul et de son chauffeur.

L’épisode, qui est actuellement objet d’enquêtes et d’analyses, est le plus grave impliquant un haut fonctionnaire de l’Occident en Libye, après le meurtrier attaque des islamistes contre le consulat américain, à Benghazi le 11 Septembre 2012. Un assaut qui couta la vie à 4 Américains, dont l’ambassadeur Chris Stevens. Un attentat dont le consul italien Guido De Sanctis fut pratiquement témoin oculaire, se trouvant non loin du lieu du massacre.

Déjà en Italie Libye pour la première fois à Tripoli, Guido De Sanctis (51 ans), avait été envoyé ensuite à Moscou pour revenir en Libye, au début de la guerre civile libyenne (qui a débuté en Février 2011), joignant Benghazi, après un voyage rocambolesque. Il était là quand l’Italie reconnut les rebelles anti-Kadhafi du Conseil National de Transition (CNT) comme interlocuteurs officiels. Et c’est toujours lui qui a organisé les visites effectuées dans le pays par le ministre des Affaires étrangères de l’époque, Franco Frattini, avant même la chute de Tripoli et l’assassinat de Mouammar Kadhafi.

Durant le mandat de De Sanctis, a également été rouvert le siège du consulat italien de Benghazi, dévasté et pillé, en 2006, par une foule de manifestants en colère, dans le cadre des protestations provoquées dans le monde musulman par la publication des caricatures de Mahomet par un journal danois: les memes que le membre de la Ligue du Nord, Roberto Calderoli, avait ensuite exhibé sur un t-shirt, à une émission de télé.

La mission de Guido De Sanctis en Libye tire de toute façon à sa fin, car pn apprend que son départ avait déjà été fixé pour la semaine prochaine, à destination de Doha, au Qatar.

LIBYE: Attentat contre la voiture du consul italien De Sanctis à Benghazi

CENTRAFRIQUE: L’opposant et avocat Nicolas Tiangaye désigné futur Premier ministre