in

LEGISLATIVES BURKINA FASO: Résultats définitifs – Le CDP conserve ses 70 sièges

Le pouvoir toujours au pouvoir!

Les résultats définitifs des législatives du 2 décembre 2012 le 21 décembre dernier donnent le CDP (Congrès pour la démocratie et le progrès) vainqueur du scrutin avec 70 sièges, suivi de l’UPC (Union pour le progrès et le changement) avec 19 sièges.

altIl n’y a pas eu de surprise. Les résultats définitifs proclamés par le Conseil constitutionnel, à la différence du nombre des voix, sont les mêmes que ceux publiés par la CENI en termes de nombre de députés obtenus par les différents partis et formations politiques. Le CDP conserve ses 70 sièges, l’UPC ses 19 sièges, et l’ADF-RDA ses 18 sièges. L’UNIR /PS reste propriétaire de ses 4 sièges ainsi que l’L’UPR qui siégera avec 5 députés. Le PDS/Metba conserve également ses 2 sièges et le CFD/B ses 3 sièges. Les autres partis et formations politiques à savoir le RDB, le CNPB, “Le Faso autrement”, l’UNDD le RDS et l’ODT n’ont pas vu évoluer le nombre de leurs députés. Chacun de ses 6 partis sera représenté à l’Assemblée nationale par un seul député.

Le président du Conseil constitutionnel, Dé Albert Millogo a confié que son institution a enregistré 21 requêtes et a rendu autant de décisions. Elle a aussi fait des redressements et des annulations avant de parvenir à la publication de ces résultats, a-t-il ajouté.

Le directeur national de campagne du CDP, Jean Léonard Compaoré, qui a assisté à la proclamation de ces résultats, a confié que son parti est globalement satisfait car il reste toujours majoritaire. “Nous avons plus d’un million de suffrages alors que celui qui nous suit n’a même pas la moitié. Le CDP reste et demeure le plus grand parti du Burkina», a-t-il laissé entendre.

COTE D’IVOIRE: La réconciliation doit venir des dirigeants politiques

SENEGAL: Projecteurs sur la Fédération Sénégalaise de Football