in

L’Allemagne ” dit Non” aux mariages forcés

Le Gouvernement tramuterà en loi la proposition de bannir les noces combinées

 Rome,29 octobre 2010. Le gouvernement allemand a décidé de reconnaître comme délit la pratique des mariages forcés. La mesure est de nouveau à endiguer le phénomène des noces obligées, beaucoup répandit dans la comunnauté musulman, pour obtenir le permis de séjour. Cette pratique sera donc perseguibile de la loi avec des sanctions qui prévoiront jusqu’à cinq ans de réclusion. Outre le projet de loi, qui devra maintenant passer au parlement, le gouvernement devrait approuver même des mesures qui rendent plus difficile les immigrés de prollonger leurs permis de séjour au cas où pas les soi-disants cours d’intégration, qui prévoient l’enseignement de la langue et des lois allemandes

 

Pour le ministre de l’Intérieur, Thomas De Maiziere, on traite d’envoyer un clair signal sur cette pratique, ” Nous contrastons la conception erronée selon laquelle il s’agit d’une tradition intolérables “. Le projet de loi vise même à faciliter la rentrèe en Allemagne, pour ces victimes de mariages forcés qui aient perdu le status de résident avec la fin de leur mariage mais qui peuvent montrer leurs liens avec le pays. L’initiative prévoit même de faire saler de deux à trois ans, la période minimum de mariage demandé pour pouvoir être autorisée à obtenir le status de résident.

Selon les données exposées par le ministère de la Justice allemand « depuis qu’en 2002 nous avons réduit le temps mininum de mariage de quatre à deux ans, les noces forcées ont augmentées drastiquement ».

Cours d’italien. Maroni : ” il y a de l’argent “

Berlusconi : ” À décembre une discussion sur les rapports avec Afrique”