in

La star congolaise Koffi Olomide arrêté à Kinshasa, après son expulsion de Nairobi

Antoine Agbepa dit Koffi Olomide a été arrêté sur ordre du Procureur de la République, lundi 25 Juillet 2016, tard dans la soirée…

La Justice Kényane avait notifié la Justice Congolaise et c’est sur base de cette note que la Star a été arrêtée. 

Kofi Olomidé, le célèbre artiste-chanteur congolais a été mis aux arrêts, dans la soirée de vendredi 22 juillet 2016, après avoir été filmé dans l’après-midi donnant un coup de pied à l’une de ses danseuses, à son arrivée à l’aéroport de Nairobi, au Kenya.

L’arrestation de Kofi Olomidé s’est faite devant les caméras d’une chaîne de télévision à laquelle il devait accorder une interview. La vidéo amateur qui créera la polémique montre l’artiste congolais se trouvant à l’extérieur d’un des terminaux de l’aéroport international Nairobi, la capitale kényane, se dirigeant vers une de ses danseuses. Il est par la suite retenu par certaines personnes.

Ce n’est que partie remise pour lui, car alors qu’on croyait l’incident clos, le «Grand Mopao», 59 ans, dans ses habits de maître shaolin dont l’âge n’altère en rien la vivacité, va asséner un coup de pied au niveau du ventre de cette danseuse. 

Ce coup de pied soulèvera le courroux de la Commission nationale sur le genre et l’égalité exigeant à travers un communiqué l’ouverture immédiate d’une enquête par la police kényane.

Après une nuit de garde de vue au poste de police de l’aéroport international Jumo Kenyatta, Koffi Olomidé avait été expulsé vers la RD Congo. 

En Août 2012 déjà, Kofi Olomidé avait été condamné à Kinshasa, en R.D. Congo à trois mois de prison avec sursis pour «coups et blessures volontaires» contre son producteur.

Chris Froome, le “Kenyan blanc” vainqueur du Tour de France – Découvrez toutes les primes de la Grande boucle

Le défenseur sénégalais Zacharia Diallo quitte Ajaccio pour Brest