in

LA LÉGENDE DE WAZAL – 10) Au Mont Cameroun

 

Plongez dans l’univers de la «Légende de Wazal». Laissez-vous emporter par cet autre moyen de découvrir l’Afrique, ses cultures et ses traditions. Laisser planer votre imagination à travers une histoire qui offre le voyage, la découverte, l’intrigue, l’évasion.

 

Au Mont Cameroun

Comme prévu, à l’aube du 4ème jour, ils prirent la route pour commencer leur ascension vers la montagne des dieux. Ils durent faire plusieurs étapes au cours desquelles Bantoutator commença son enseignement. Pour manger, ils devaient chasser. Wazal était un bon chasseur mais la technique de Bantoutator était nouvelle pour lui. Il fallait construire des pièges. A l’aide d’une machette, ils se frayaient un chemin en coupant les herbes et les arbres. Wazal dut apprendre à tenir parfaitement la machette, en imaginant déjà des futurs adversaires qui profiteraient d’une seule faille pour le désarmer. Caché pour surprendre le gibier, il apprit à se servir des flèches. Ses premières tentatives furent un échec. Wazal était vexé, sa réputation d’excellent chasseur était en cause ! Bantoutator, connaissant la jeunesse et la fougue de son disciple, l’invita à se calmer, à respirer et à se concentrer. Ses conseils portèrent leurs fruits, Wazal visa en plein cœur un phacochère. On pouvait lire dans son regard un éclair de satisfaction lorsque Bantoutator le félicita. Ils découpèrent ensemble le gibier, en mirent une partie dans leur sac et enterrèrent le reste afin que la viande ne se gâte pas et pour avoir des réserves. Arrivés à leur campement, ils firent un feu de bois pour faire cuire les grillades et reprendre des forces.

Après quelques jours de ce programme intensif d’entrainement, ils arrivèrent enfin à la montagne des dieux, un endroit somptueux, lieu de rassemblement de tous les esprits bienveillants. Wazal resta sans voix devant tant de magnificence. Accompagné par Bantoutator, il monta sur une colline où se trouvait le monument de l’Alliance. Il dut fermer les yeux et se concentrer afin de rentrer en communication avec les esprits et de percevoir ainsi les secrets pour la réussite. C’était là une épreuve encore bien plus difficile que celle de la chasse. Après un long moment de vaine concentration, il était déjà découragé. Bantoutator, l’invita à la patience. Il lui conseilla de penser à l’histoire de sa famille, d’accompagner ses pensées par des respirations profondes. L’exercice dura longtemps. Soudain Wazal entra en transe et se mit à crier. Il vit dans ses songes, la manière d’utiliser son épée Wazall’âme, gravée sur son dos. Il lui fut alors révélé la façon de se saisir de son épée, de l’utiliser et de combattre l’ennemi à la manière des anciens.

Après quelques heures son corps se mit à trembler. Bantoutator prit l’huile récoltée sur le moabi pour embaumer et masser son corps. Wazal était épuisé, mais les entrainements n’étaient pas terminés ! Il devait descendre dans l’arène afin de mettre en pratique les techniques perçues dans ses songes.

Dans l’arène, Bantoutator l’attaqua par surprise. Wazal fut projeté et atterrit sur la cime d’un arbre. Vexé et fâché, il voulut riposter, en vain. L’effet de surprise l’avait désarçonné. Ce fut l’occasion pour Bantoutator de lui enseigner l’art de la feinte afin de déjouer les pièges et la lâcheté de l’ennemi.

Au coucher du soleil, Bantoutator mit fin à l’entraînement. Ils prirent le chemin pour rentrer au campement. Ils se restaurèrent avec une partie de la réserve du gibier afin de reprendre des forces.

Les jours suivants les exercices portèrent sur l’apprentissage de l’équilibre et du vol dans les airs afin de maîtriser les pouvoirs occultes utilisés par ses adversaires.

A force de patience et de courage, et grâce aux conseils avisés et à l’enseignement remarquable de Bantoutator, Wazal apprit la stratégie, les techniques et la rapidité nécessaires pour se montrer digne de sa mission de chef du village et crédible auprès des anciens.

Comments

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

Loading…

Comments

comments

WEB – Attention au virus des sites pornos qui peut vous faire un chantage sexuel: comment se défendre

ITALIE – Si j’achète une maison, puis-je avoir un permis de séjour pour choix de résidence?