in

L’Union Européenne (UE) dénoncée par la Cour Pénale Internationale pour la mort de milliers de migrants

L’UE et ses Etats membres devraient être poursuivis pour la mort de milliers de migrants en Méditerranée. C’est ce que demande une plainte à la Cour Pénale Internationale (CPI), comme le rapporte le Guardian.

 

Le document de 245 pages appelle à une action punitive sur la politique migratoire de l’UE basée sur la dissuasion à partir de 2014, où l’on présume qu'”il était destiné à sacrifier la vie des migrants en détresse en mer, dans le seul but de dissuader d’autres personnes en situation similaire de chercher le salut en Europe”.

L’inculpation de Juan Branco, ancien avocat à l’Université de Paris, et d’Omer Shatz, avocat israélien à l’Université de Sciences Po à Paris, s’adresse à l’UE et aux États membres qui ont joué un rôle dans la crise des réfugiés : Italie, Allemagne et France.

La plainte mentionne les présidents italiens du Conseil, Matteo Renzi et Paolo Gentiloni, ainsi que les ministres de l’intérieur, Marco Minniti et Matteo Salvini. 

ASILE EN FRANCE (30) – La naturalisation du demandeur d’asile

ITALIE – Prévoyance sociale: tous les bonus destinés aux familles en 2019 – (3) Bonus Nido