in

JULIEN MABIALA BISSILA: Le congolais lauréat du prix RFI-Théâtre 2014

Félicitations au lauréat! 

Le prix lui a été décerné à Limoges, à l’occasion de la 31e édition du festival de théâtre «Les Francophonies en Limousin». 

alt

Le prix lui a été décerné à Limoges, à l’occasion de la 31e édition du festival de théâtre «Les Francophonies en Limousin». Ce prix récompense un jeune auteur dramatique du Sud, afin de rendre visible la richesse de ces écritures dramatiques contemporaines et créer de nouvelles visions d’un monde pluriel. La distinction est accompagnée d’une résidence de 4 mois en France, financée par l’Institut français, une dotation de la SACD et une mise en lecture de l’œuvre primée sur les antennes et le site internet de RFI. «Chemin de fer» de Julien Mabiala Bissila a été distingué parmi 6 autres finalistes: Hakim Bah (Guinée), Sylvie Dyclo-Pomos (Congo), Gehanne Khalfallah (Algérie), Sufo Sufo (Cameroun), Driss Ksikès (Maroc) et Jean-Durosier Desrivières (Haïti). Le jury était présidé par Alain Mabanckou.

Auteur, comédien et metteur en scène, Julien Mabiala Bissila est né en 1976, à Brazzaville. Il fait ses premiers pas au théâtre au lycée de la Réconciliation. Avec sa compagnie Nguiri-Nguiri Théâtre fondée en 2002, il commence à mettre en scène ses propres textes: «Le Musée de la honte», «La dernière Chance»… «Crabe rouge», mis en scène en 2013 au festival des Francophonies en Limousin, évoque l’affaire des disparus du Beach, «Au nom du père, et du fils et de J.M. Weston» est le récit de deux frères qui reviennent 10 ans après la guerre dans leur pays, qu’ils ne reconnaissent plus. Son écriture forte, engagée, tourne beaucoup autour de la guerre, c’est le cas du texte récompensé «Chemin de fer».

Actuellement, Julien Mabiala Bissila a fait la première de sa nouvelle pièce «Transe(s) ou Carnet de voyages», sur laquelle il a collaboré avec le collectif Zavtra. Elle a été présentée à Limoges.

Radio France Internationale renoue avec son histoire puisque le prix RFI-Théâtre a existé de 1968 à 1993, à la différence près qu’il se limitait au continent africain. Aujourd’hui, il englobe l’Afrique, les Caraïbes, l’Océan Indien et le Moyen-Orient. Ce prix a déjà distingué de nombreux auteurs congolais, de Sony Labou Tansi à Sylvain Bemba en passant par Caya Makhélé. C’est aujourd’hui le tour de Julien Mabiala Bissila.

BLAISE COMPAORE: L’accueil en Côte d’Ivoire du président burkinabè déchu fait débat

ALASSANE OUATTARA: Le président ivoirien déclare que “Compaoré restera «aussi longtemps qu’il le voudra en Côte d’Ivoire»