in

JOSHUA UDIMINUE: Jeune styliste nigérian – Audacieux et sophistiqué (Interview)

La cote d’Udiminue… augmente!

Lagos, la capitale économique du Nigeria, est connue pour la croissance marquée de sa population, ses énormes embouteillages et pour la vitalité de sa scène musicale et cinématographique à la Nollywood. Mais, comme on a pu le constater lors de la Lagos Fashion and Design Week, certains sont enclins à inclure la mode parmi les attraits que la ville peut se vanter d’offrir.

altGlamour et créativité ont marqué la piste durant la semaine de la mode à Lagos. Si les maisons de mode renommées ont pu faire étalage de leurs créations, les jeunes talents ont eu également l’occasion d’être sur le devant de la scène. Douze d’entre eux ont été nominés au MTN British Council Young Designer of the Year Award.

Est sorti gagnant Joshua Udiminue, 20 ans, styliste de vêtements pour hommes, qui a remporté la somme de 4 millions de naira, (soit 20.000 euros).

Depuis combien de temps travailles-tu dans la mode?

Je me suis “commercialisé” en 2011, après avoir été nommé costumier official des candidats hommes de Nigerian Idol. Mais auparavant, je confectionnais et vendais des vêtements à mes camarades à l’école – [c’était] en quelque sorte un essai pour le label JoshSamuels.

Qu’est-ce qui t’inspire dans tes créations?

J’aime travailler avec des lignes, parce que cela confère une harmonie à mes créations et mes fonctions. Et en tant qu’étudiant en architecture, j’aime la façon dont les angles sur les lignes verticales et horizontales ondoient pour parvenir à l’harmonie dans chacune de mes collections.

Pourquoi est-ce que cette collection s’appelle Casanova?

Pour moi, cela n’est pas synonyme d’un homme qui couche à droite et à gauche avec des femmes, mais d’un gars bien articulé, sexy et beau… On voit dès le premier regard quelles sont ses ambitions et quel genre de type il est – ce qui est ce que toute femme veut.

Est-ce que tu pourrais décrire ton style en deux mots?

Audacieux et sophistiqué.

Est-ce que l’Afrique devrait se préparer à voir d’autres oeuvres de ta part?

Absolument, et je ne dis pas cela uniquement pour moi, mais pour l’industrie de la mode nigériane en général, qui est très, très importante et très explicite en ce moment et qui a connu une énorme ascension ces dix dernières années – tout comme dans l’industrie de la musique…

Quelle est ton opinion sur le manque de soutien de la part des Nigérians aux créations de haute-couture?

Dans la mesure où un styliste doit avoir ce niveau de créativité, il ou elle doit également être créatif et ne pas perdre la valeur économique du… stylisme, parce qu’ils vont de pair. Nous devons être axés sur le côté commercial en créant des vêtements, pour que les gens puissent les acheter. Nous devons faire preuve de créativité qui soit commercialisable.

Que signifie pour toi et ta carrière le fait d’avoir gagné ce prix?

C’est un couronnement. C’est tout ce que je peux dire.

Qu’est-ce que tu as l’intention de faire des 4 millions de naira que rapporte ce prix?

Le monde devra attendre pour voir.

AFRIQUE DE L’OUEST: Mobilisation contre la maltraitance envers les migrants subsahariens

OUGANDA: La premiére représentation de théâtre gay interrompue par la police