in

J.O. LONDRES 2012 – le Gabon champion d’Afrique des U23

Le jour de gloire du football gabonais.

Pied de nez à tous les pronostics qui ne voyaient pas l’équipe passer le premier tour, les Panthères U23 du Gabon sont devenues champions d’Afrique des moins de 23 ansm en battant en finale le Maroc, sur ses terres par 2 buts, à Marrakech.

 

Menés au score à la 22ème minute sur un but de l’attaquant Maktar à la conclusion d’un centre venu de la droite, les Panthères, sans paniquer et jouant avec beaucoup de déterminaion et de discipline tactique ont fait la jonction à la 33ème minute sur une réalisation d’Obiang, à la conclusion d’une action collective rondement menée.
Sur la même lancée, les protégés du coach Claude Mbourounot corsent l’addition par Nono qui surgit dans une grappe de joueurs pour catapulter de la tête le ballon venu de la droite (40è).
L’avance sera maintenue jusqu’au coup de sifflet final qui consacre le Gabon premier pays à remporter le championnat d’Afrique des nations U23 qui disputait au Maroc sa première édition.

Le Gabon super star a remporté le premier titre de son histoire. Après un début négatif dans ce premier Championnat d’Afrique U-23 avec une défaite contre l’Egypte (0-1) puis un match nul avec l’Afrique du Sud), il a tour à tour pris le meilleur face aux Ivoiriens (3-1), aux Sénégalais (1-0) et aux Marocains (2-1).

Il se paye même le luxe de terminer avec la meilleure attaque (7 buts) d’un tournoi très serré au cours duquel 9 des 16 matches ne se sont terminés que par un seul but de différence (dont sept 1-0).
Claude Roger Mbourounot et ses hommes, dont quatre seulement évoluent hors du Gabon, ont réalisé un véritable coup d’éclat à Marrakech en réalisant le parcours presque parfait et en renvoyant tous les éliminés du premier tour, Nigeria, Algérie, Côte d’Ivoire et Afrique du Sud, à leurs désillusions et à leur rêve évanoui de disputer les Jeux Olympiques de Londres.

Les Gabonais seront à Londres l’année prochaine avec le Maroc et l’Egypte qui a pris la troisième place en s’imposant dans la petite finale devant le Sénégal (2-0). Ce dernier aura toutefois ine occasion de se racheter au mois d’avril à Londres quand il affrontera le 4ème des éliminatoires asiatiques sur un match unique. La bande des trois pourrait ainsi grossir d’une unité.

Le titre et la qualification olympique est un avertissement à toutes les équipes qui, dans quelques semaines, rendront visite au Gabon à l’occasion de la CAN Orange “Gabon-Guinée Equatoriale 2012”.

Il faudra se méfier des Panthères même si la pression doit désormais commencer à monter à Libreville et à Franceville.

 

MATERNITÉ: Amélioration de l’accès des jeunes africaines à la contraception

ECO – ARCHITECTURE: Bois vertical, les tours projetées par Stefano Boeri