in

JEUX OLYMPIQUES 2012: Insolite: Les athlètes malgaches oublient leurs valises à Paris

Ça gâche côté malgache?

Etourderie, précipitation ou excitation à l’approche des Jeux Olympiques (JO)? Les sportifs et dirigeants malgaches arrivés à Londres le 24 juillet 2012 ont tout bonnement oublié leurs valises à Paris. Trop pressés d’arriver aux Jeux, à Londres?

 

Mauvais début de compétition pour les athlètes malgaches aux Jeux Olympiques avec cette situation quelque peu étonnante. La délégation malgache a de quoi être embarrassée. Ses athlètes sont arrivés à Londres, mais sans valises ! Les athlètes concernés ne sont autres que les nageurs Aina Estellah Fils Rabetsara et Tsilavina Ramanantsoa, la lutteuse Solonaina Josiane Patricia et le coureur Ali Kamé.

Attente forcée donc aux athlètes avant de pouvoir récupérer leurs valises. Pire, leurs tenues pour la cérémonie d’ouverture sont également dans leurs valises! mLa situation parait cocasse mais la nageuse Aina Estellah Fils Rabetsara semblait peu encline à en rire.

«On est arrivés sans nos bagages à Londres. Je n’ai rien pour me changer, même pas une trousse de toilette, et c’est assez pénible de vivre dans cette situation. Je n’ai pas de maillot et je m’entraîne à sec, c’est-à-dire hors de l’eau; ce qui pourrait compromettre mes performances sportives», se plaignait la nageuse malgache qui, quelques jours avant le début de la kermesse sportive planétaire, aura perdu un temps précieux pour la natation, discipline reine des J.O., où elle est appelée à prendre part à une compétition qui promet d’être relevée.

«Nos tenues pour la cérémonie d’ouverture sont dans nos valises et je ne sais pas comment on va faire si nos affaires n’arrivent pas avant l’heure de l’ouverture des JO», poursuivait Ana, tout en se consolant cerpendant du fait que pourtant, «il n’ y a pas à se plaindre car la nourriture est très variée et nos chambres au village des jeux très confortables».

Le chef de la délégation malgache qui est le président du Comité olympique malgache, Siteny Andria­nasoloniaiko, lui aussi, était sans valises à Londres mais a pu les récupérer deux jours après son arrivée

Le grand ouf de soulagement quand on a les a vu hier soir défiler en tenue traditionnelle lors de la cérémonie d’ouverture. On leur souhaite bonne chance pour la suite!

SAMUEL ETO’O: Le buteur camerounais vaut de l’or. Le magazine “Forbes” lui a consacré sa première «cover»!

FINANCE: 130 milliards CFA de bénéfices pour Ecobank