in

ITALIE – Sur les rapatriements, Di Maio attaque Salvini: “Les lettres ne suffisent pas”

Le vice-premier ministre Luigi Di Maio a écrit au premier ministre Giuseppe Conte pour lui demander de convoquer un sommet sur les rapatriements dès que possible.

 

“Après Turin, Rome. La triste nouvelle de ces jours, avec l’agression, d’abord de deux policiers d’une personne qui aurait déjà dû être expulsée et qui était libre de faire ce qu’elle voulait, puis avec les coups de couteau, montre que le vrai problème, c’est les quelque 600.000 personnes vivant illégalement en Italie. Et rien n’a encore été fait pour les rapatriements”. C’est ce que dit le M5S (Mouvement 5 Etoiles), suite à l’attaque à Rome d’un Marocain contre une personne portant un crucifix.

“Nous avons un problème à l’intérieur, ce n’est pas en écrivant une lettre ou une circulaire qu’on résout les choses. Il faut faire plus pour les rapatriements qui sont bloqués”, soutiennent les M5S.

Le vice-premier ministre Luigi Di Maio aurait écrit au Premier ministre Giuseppe Conte, lui demandant de convoquer dès que possible un sommet sur les rapatriements, “toujours au stop”.

Dans sa requete, Di Maio s’est dit “très inquiet” et a souligné qu'”il ne suffit pas d’envoyer des lettres pour éviter les attaques. C’est la raison pour laquelle il faut agir immédiatement sur les 600.000 étrangers illégaux que nous avons en Italie”.

Prompte la réponse du ministre de l’Intérieur, Matteo Salvini: “Si les cops des 5 Etoiles en ont la volonté, le temps et les idées, j’ai convoqué une réunion demain à 10 heures au Viminale (Ministère de l’Intérieur) sur l’immigration, les débarquements et les expulsions”.

FRANCE – Nationalité française par décret (9): pièces à fournir relatives à vos situation militaire et casier judiciaire

FRANCE – Comment solliciter un visa d’entrée et de long séjour sur passeport ordinaire?