in

ITALIE: le comble de l’enrôlement des milices africaines contre les vendeurs ambulants illégaux sur les plages

A Savona, enrôlement de milices africaines contre les vendeurs illégaux sur les plages: le modèle “Fatou Bensouda à la CPI” fait école?

  

La commune de Varazze (Savona) compte sur les milices africaines pour contrôler le phénomène des vendeurs illégaux sur les plages. Trois gardes d’origine extra-communautaire (citoyens non-UE), deux sénégalais et un marocain, ont été “enrôlés” pour le service afin de promouvoir la communication. “Ce sera aussi un moyen de ne pas être accusé de racisme”, disent les promoteurs du service. (Inspiration CPI?) 

Alors qu’ils patrouillent les plages pour décourager la vente illégale de produits contrefaits, les gardes sont souvent accusés d’intolérance parce qu’il s’agirait d’un “acharnement  contre les Noirs qui ne font qu’essayer de gagner leur vie. Pour éviter ces accusations, une société de sécurité privée de Savona a proposé l’utilisation de trois contrôleurs africains et la ville de Varazze a adopté l’idée. (Ce qui n’est autre que faire faire à des Noirs le sale boulot contre d’autres Noirs)

ITALIE: l’ancien président de l’INPS (Institut National de Prévoyance Sociale), Tito Boeri, en faveur du SMIG

Comment vous comportez-vous si vous ramassez un porte-feuilles contenant des sous?