in

ITALIE – Assesseur du parti de droite “Fratelli d’Italia” (extrêmement anti-drogue) pincé à acheter de la cocaïne

Et dire que le parti “Fratelli d’Italia” est un de ceux qui se déclarent inflexibles sur la drogue, évoquant de dures punitions contre même la simple consommation de stupéfiants. 

 

Cela s’est passé à Ferrara. L’assesseur interpelé, Luca Cavalieri, a allégué des raisons plutôt boiteuses mais a présenté sa démission. Le maire de la ville, tout disant qu’il regrettait beaucoup l’incident, a néanmoins accepté la démission. 

«Je suis consterné, désolé et mortifié par ce qui s’est passé et je m’excuse auprès de la communauté que je représente comme administrateur. C’est avec ces mots que Luca Cavalieri, conseiller pour les politiques de jeunesse de la ville de Lagosanto (Ferrara) et élu dans une liste liée au parti “Fratelli d’Italia», a présenté ses excuses à la communauté, après avoir été surpris par les Carabinieri en train d’acheter une dose de cocaïne à un dealer de 54 ans, qui a frappé à coups de pied et de poing, la police intervenue en marge d’une opération anti-drogue. 

Et l’assesseur Cavalieri de poursuivre: «Je n’ai jamais fait de telles choses, c’était la première fois et ça s’est passé ainsi. Je suis désolée. Je sais que je représente une communauté, que je suis une personnalité publique et pour cette raison, j’ai démissionné de mon poste d’assesseur provincial et du conseil municipal de Lagosanto». 

Cristian Bertarelli, le maire de Lagosanto, a accepté la démission du conseiller: «Je ne veux pas entrer dans le sujet. J’ai reçu la démission officielle de Luca Cavalieri en tant que conseiller municipal, avec pour conséquence la remise des délégations institutionnelles en tant qu’assesseur»

Le dealer a été accusé de crimes d’emprisonnement pour trafic de drogue et violence et de résistance contre des agents publics. L’homme est actuellement assigné à résidence à domicile, en attente de son procès en référé. 

ITALIE – Je suis étudiant: puis-je m’inscrire au “Servizio Sanitario Nazionale” (Sécurité Santé)?

SEVMI THARUKA FERNANDO: Élue Miss Veneto, la beauté originaire du Sri-Lanka est cible d’insultes racistes parce que noire