in

ITALIE – 18 personnes signalées en Calabre pour embauche au noir d’ouvriers agricoles

Dix-huit personnes, dont trois propriétaires d’entreprises situées en Basilicate et sept travailleurs étrangers en situation irrégulière, ont été signalées en état de liberté par la “Guardia di Finanza” (Douane) de Montegiordano dans le cadre d’une opération contre le “caporalato” (embauche au noir) et l’immigration illégale.

 

Les douaniers ont, au cours d’une activité de contrôle dans la zone urbaine de Roseto Capo Spulico, identifié 56 migrants recrutés en violation des contrats de travail et sans papiers: notamment des Pakistanais, Nigérians, Bulgares et Roumains, retrouvés dans 7 camionnettes dans lesquelles ils étaient entassés, certains même dans le porte-bagages, dans des conditions dégradantes. 

Les onze “caporali” (contre-maitres illégaux) ont été signalés pour courtage illégal et exploitation du travail: crime pour lequel ils risquent les sanctions suivantes: 

♦ prison de 1 à 6 ans;

♦ amende de 500 à 1.000 euros, pour chaque travailleur embauché au noir.

Les travailleurs étaient nettement moins bien payés que dans le cadre des contrats de catégorie.

 

Savez-vous quel est le nombre des migrants entrés en Europe en 2018?

ITALIE: Le Pape François acceptera-t-il de recevoir Matteo Salvini au Vatican?