in

IMMIGRATION: Pas de décret des flux?

Il y a urgent besoin d’une “sanatoria” (régularisation de masse).

Gianluca Luciano (Administrateur délégué du groupe éditorial Starnieri in Italia: «En n’autorisant pas les nouvelles entrées, on supprime le seul débouché pour la clandestinité. Que le Gouvernement donne un permis de séjour à ceux qui ont un emploi». 

En réponse à la Direction de l’immigration du ministère du Travail, dirigé par Natale Forlani, qui estime qu’il n’est pas nécessaire de faire venir d’autres travailleurs,  car il y a trop de chômeurs immigrés en Italie, Giianluca Luciano a expliqué:

«Forlani ne peut pas le dire, mais tout le monde sait que le Décret des flux ne sert pas à faire arriver les travailleurs de l’étranger, mais que la “sanatoria” est en fait une régularisation de masse masquée. Personne n’embauche à distance quelqu’un qu’il ne connait pas. En réalité, cet instrument est utilisé pour donner un permis de séjour et un contrat de travail aux clandestins qui sont déjà en Italie et sont  employés au noir dans les sociétés et les familles. Le fait de faire manquer également le Décret des flux signifie éliminer l’unique débouché pour la clandestinité, qui entre-temps continue d’augmenter. Les immigrés sans papiers sont au moins 500.000 et si on leur donnait la possibilité de payer les taxes et les contributions, ils porteraient dans les caisses de l’Etat, 3 milliards d’euros d’État, chaque année».
Et l’Administrateur de “Stranieri in Italia” de conclure, lançant donc un appel au nouveau gouvernement: «Que les Minisrtres de l’Intégration, du Travail et de l’Intérieur se chargent immédiatement du problème pour régulariser tous les immigrés qui ont un emploi».

EGYPTE: Le Maréchal Tantaoui, c’est 25% du Pib !

LIBYE: Qui est qui dans le nouveau gouvernement?