in

IMMIGRATION: Les étrangers sont une clé pour sortir de la crise

La croissance économique est liée à la croissance démographique.

L’Italie a un problème de population. Il faut des politiques d’immigration organiques. Les pays qui se développent sont ceux qui ont avant tout une croissance démographique. 

«Pour progresser, l’Italie a besoin d’immigration: seule l’arrivée des hommes et des femmes en âge de travailler qui, entre autre font également plus d’enfants que les Italiens, peut inverser une tendance démographique que nous condamnerait à la récession.” C’est là l’analyse de Federico Ghizzoni, PDG d’Unicredit, un des deux plus grands groupes bancaires italiens.

A la question “L’Europe risque une récession? Comment peut-on en sortir”, Ghizzoni répond: «au niveau européen, la réduction des dettes souveraines donnera déjà une impulsion à la croissance. En ce qui concerne l’Italie, il y a essentiellement un problème démographique. Il faut des interventions sur les familles et des politiques d’immigration organiques, parce que les pays qui se développent sont ceux qui ont avant tout une croissance démographique“.

La même évaluation se trouve également dans un rapport publié, il ya quelques jours, par Confcommercio (Confédération du Commerce).

GUINEA – SENEGAL: O mi paghi al volo o ti blocco il volo!

SOMMET G20: Per l’Africa un G-Venti… di speranze o illusioni?