in

IMMIGRATION ET GROSSESSE: Examens gratuits pour 300 femmes étrangères en grossesse à Milano

Pour une grossesse sereine!

Les visites de dépistage seront réalisées à l’Hopital “Opera di San Francesco” pour les pauvres.

altIl s’agit d’un projet de prévention sanitaire destiné aux femmes immigrées en grossesse, qui a été présenté par la Commune de Milano, la Fondation Bracco et l’Opéra de San Francisco pour les pauvres. Il prévoit le dépistage préventif de certaines des principales infections possibles, durant la grossesse, sur 300 femmes étrangères vivant à Milano. 

Le projet, créé et promu par la Fondation Bracco, prévoit également la collaboration du Centre de diagnostic italien. Les visites de dépistage seront mises en œuvre dans la clinique Opera San Francesco pour les pauvres. La Ville de Milano fera la promotion du projet en impliquant les services sociaux, notamment ceux qui s’occupent d’immigration, ainsi que lea associations du tiers secteur qui opèrent avec les femmes et les étrangers. Les analyses porteront sur deux des principales infections rencontrées par les mères en grossesse: la toxoplasmose et la rubéole. Les examens sont également ouverts aux femmes en âge de procréer mais qui ne sont pas enceintes.

Ce projet d’excellence, né de l’alliance entre différents sujets. démontre que, quand l’union entre le public, le privé et le tiers secteur fonctionne, on peut réaliser des initiatives qui vont au-delà des difficultés de répérage des ressources. Ce projet de prévention et de promotion de la santé, qui tient compte des différences culturelles et des difficultés d’inclusion sociale, est aussi un signal important, en un moment où il y en a qui bafouent les droits des femmes immigrées en grossesse“, a déclaré Pierfrancesco Majorino, Assesseur des Affaires sociales et de la Santé de la Ville de Milano.

MADAGASCAR – USA: En visite à Washington, le président Hery Rajaonarimampianina plaidera pour l’AGOA

KENYA: Le président Kenyatta baisse son salarie et celui des ministres