in

IMMIGRATION EN ITALIE: 5 milions d’étrangers réguliers – Tendance continue à la hausse

Etranger n’est pas danger!

Mais l’année dernière, 260.000 immigrés ont perdu le permis de séjour. Les données sont du 22ème Rapport de “Caritas et Migrantes”. A la fin de 2011, les immigrés légalement présents en Italie étaient 5.011.000, soit 8,2% de la population, c’est-à-dire 43.000 en plus de 2010.

altCette année, le slogan du Dossier est “Non sono numeri” (Ce ne sont pas des chiffres), une invitation à mettre au centre de toute évaluation la dignité des immigrés. Comme note cependant le coordinateur du Dossier, Franco Pittau: “les chiffres sont indispensables pour connaitre la réelle portée du phénomène migratoire et cette méthodologie est à la base de la naissance de ce rapport sur l’Immigration”.

Le classement des pays de provenance des étrangers est la suivant:

■ Roumanie (997.000); 

■ Maroc (506.000);

■ Albanie: (491.000);

■ Chine:  (278.000);

■ Ukraine:  (223.000).

La distribution territoriale est au contraire la suivante:

● Nord: 63%;

● Centre:  23,8%;

● Sud et iIles: 12,8%.

En 2011, comme les années précédentei, on a vu que la présence étrangère augmente, même si moins par rapport au passé. En effet, tandis qu’ont été délivrés 231.000 en Italie, ont expiré définitivement 263.000 permis de séjour, portant préjudice à la permanence en Italie des possesseurs. 

Une conséguence qui n’aurait pas été aussi forte si on avait approuvé à temps l’autorisation à rester en Italie jusqu’à 12 moisd, pour les immigrés qui perdent le boulot.

Les données du Dossier sont plus élevées que le 15ème Recensement (3.800.000 étrangers).

Probablement le recensement n’a pas n’a pas atteint tous les immigrés, effrayés par la crise, à cause d’une campagne électorale adverse“, explique encore Pittau.

Les travailleurs étrangers sont environ 2,5 millions, soit 10% du total.  Ils travaillent non seulement dans l’assistance familiale, la construction et l’agriculture mais aussi dans plusieurs autres secteurs allant du maritime au football.

Il y a un nombre consistant d’entrepreneurs, augmentés de 21.000, arrivant à 249.000.

La crise n’a pas manqué de se faire sentir, avec l’augmentation des chomeurs (310.000), la diminution du taux d’emploi (62,3%), une condition de vie plus difficile et, à la limite, la perte du permis de séjour.

DROITS D’AUTEURS: Les artistes congolais et nigérians au front pour empêcher la piraterie

KENYA: La victoire d’Obama célébrée à Kogelo, le village de sa grand-mère, Mama Sarah (Vidéo)