in

GABON: Une «nuit du procès divin contre les crimes rituels» le 15 juin 2013

Ce rituel tue; Tue ce rituel!

Les associations de lutte contre les crimes rituels, sont depuis quelques temps sollicitées, soutenues et même accompagnées par des hommes et des partis politiques qui montent au créneau pour dénoncer un «’fléau national’. Le rythme que la question des crimes rituels a imposé à l’actualité a littéralement embarqué les acteurs politiques. Même Madame Sylvia Bongo Ondimba a participé à la fameuse marche du 11 mai dernier, ce qui a défrayé la chronique.

altLe Mouvement des Leaders Chrétiens (MLC) organise le 15 juin prochain, à Libreville, une journée de prière dénommée «nuit du procès divin contre les crimes rituels», en soutien aux familles éplorées.

Pour cette nuit de prière placée sous le thème, «Commanditaire, voici ta sentence», il sera question pour les pasteurs, prophètes, docteurs, apôtres et évangélistes d’implorer la grâce de Dieu en soutien aux familles éplorées et de décréter un «jugement divin» de mort sur tous les commanditaires exécutants et complices des crimes rituels au Gabon.

Face à la répétition de ces actes «odieux», le Mouvement constitué des ministres de l’évangile, condamne le «peu d’empressement des pouvoirs publics à lutter de manière efficace contre les crimes rituels au Gabon», exige «la mise en place immédiate d’une Commission réunissant pouvoirs publics, ONG, associations et hommes d’Eglise pour l’élaboration d’une loi plus répressive contre les auteurs de tels crimes». Il demande aussi à la Ministre, Garde des Sceaux d’expliquer à la communauté nationale et internationale «pourquoi des auteurs reconnus de crimes rituels ont pu être mis en liberté, il y a quelques jours, sur décision du parquet de Libreville, pendant que d’autres courent toujours».

Le MLC, interpelle également le Ministre de l’Intérieur, garant de la sécurité des personnes et des biens, afin qu’il s’explique sur le « manque d’efficacité des forces de l’ordre face à la recrudescence de tels actes commis sur de paisibles citoyens, notamment des adolescents, et face à leur incapacités à procéder à l’arrestation des commanditaires de ces crimes ».

Le MLC invite enfin l’Assemblée Nationale à interpellé l’ensemble des autorités compétentes sur ce dossier (Procureur de la République et Ministres).

Le Mouvement des Leaders Chrétiens, lutte pour la Défense des valeurs humaines et chrétiennes.

ERNESTO DJEDJE: Il y a 30 ans, s’est éteint l’ivoiro-star, “Roi du Ziglibity”

LIONEL MESSI: Fraude fiscale de 4 millions d’Euros détournés? Son démenti!