in

FONDS MATERNITE: Normes anti-étrangers en Lombardie: au moins 2 ans de résidence

Non à la discrimination socio-économique! 

Ça devient plus difficile pour les femmes immigrées en Lombardie d’accéder aux fonds de protection maternité. Cependant, vu les prémices, ça aurait pu être pire. 

alt

Ça devient plus difficile pour les femmes immigrées en Lombardie d’accéder aux fonds de protection maternité. Cependant, vu les prémices, ça aurait pu être pire.  Le Conseil Régional a approuvé de nouveaux critères pour l’attribution des fonds:

“Nasko”: aide financière aux femmes qui choisissent de ne pas avorter volontairement; 

● et “Cresco”: aide pour l’achat de nourriture, pendant les 18 premiers mois du bébé. 

IMPORTANT:  Dans tous les deux cas, on doit avoir un très faible revenu et, à ce jour, etre résident en Lombardie depuis au moins un an. 

Selon les nouveaux critères, pour l’accès au Fonds:  

“Nasko”:  il faut avoir un ISEE (Indice de la Situation Economique Effective) jusqu’à:

● 9.000 € / an par ménage de plus d’une personne; 

● 15.000 € / an pour mère célibataire vivant seule. 

“Cresco”: il faut doit avoir un ISEE jusqu’à 9.000 € / an par ménage et par enfant âgé de 0 à 12 mois. 

ATTENTION:  Dans tous les deux cas, cependant, la période minimale de résidence en Lombardie a été augmentée à 2 ans. 

En fait, la Ligue du Nord, qui dirige la Région, voulait porter les années de résidence à 5 ans de résidence, et ainsi auraient été éliminées un tas de mères immigrées. Une intention contrée également par leurs collègues de la majorité de centre-droite. 

«C’est un excellent résultat qui confirme l’intérêt de la Région Lombardie envers les plus fragiles et les plus faibles», ont  commenté Luca Del Gobbo et Stefano Carugo, chef de groupe et conseiller régional du parti NCD (Nouveau Centre-Droite). «Grâce à notre travail, nous avons pu empêcher l’augmentation de la résidence à 5 ans, ce qui aurait dénaturé cette intervention», a ajouté Carugo.

«La discrimination anti-étrangers est pour la Lega Nord (Ligue du Nord) l’unique principe directeur, et il est surprenant que ses alliés s’adapter si docilement» attaquent à la fois la vice-présidente du Conseil Régional Sara Valmaggi et le conseiller Carlo Borghetti, tous deux du PD (Parti Démocratique), qui se consolent en soulignant: «Le seul point positif est qu’ait été augmenté le seuil de revenu pour les femmes célibataires et que les seuils d’accès aux fonds “Cresco” aient été parifiés à ceux des fonds ” Nasko”». 

 

CAN 2015: Le Maroc sanctionné pour 4 ans?

“ABDOU DIOUF – MEMOIRES”: L’ancien président sénégalais se raconte