in

FESTIVAL DU FILM DE MARRAKECH: Etoile d’or au célébrisime japonais Hirokazu Kore-Eda

Jab de jap!

La 3ème journée du Festival international du film de Marrakech a été dominée par deux importants rendez-vous: la remise de l’Etoile d’or au grand réalisateur, scénariste et producteur japonais Hirokazu Kore-Eda et la projection du long métrage “La Marche” de Nabil Ben Yadir.

altAprès les hommages émouvants rendus aux comédiennes américaine Sharon Stone et française Juliette Binoche, le Festival international du film de Marrakech (FIFM) a remis l’Etoile d’or à Hirokazu Kore-Eda.

Le réalisateur, scénariste et producteur japonais a reçu son trophée, qui consacre l’ensemble de son œuvre cinématographique, des mains d’une des figures emblématiques du cinéma européen, Gharlotte Rampling.

Comme pour les deux précédentes icones du cinéma international, la cérémonie d’hommage s’est déroulée au Palais des congrès de Marrakech. En présence de nombreux et prestigieux invités venus saluer le talent d’un cinéaste hors pair.

Natif de Tokyo (Japon) en 1962, Hirokazu Kore-Eda est considéré comme l’un des cinéastes les plus célèbres du Japon.

Le réalisateur a signé de magnifiques productions souvent bien accueillies par la critique à l’instar de «Nobody knows» (Dare mo shiranai), «Still Walking» (prix du meilleur réalisateur d’un festival de films asiatiques en 2009), «I Wish» (meilleur scénario au Festival de San Sebastian en Espagne, en 2011) et «The message from Fukushima» (Fukushima kara no messêji)…

La cérémonie s’est achevée par la projection de son récent film «Like father, like son» (Tel père, tel fils) interprété par les comédiens Masaharu Fukuyama, Machiko Ono, Lily Franky, entre autres.

Sorti cette année, ce long métrage relate l’histoire de Ryoata, un architecte à la tête d’une famille idéale dont les «repères volent en éclats quand la maternité de l’hôpital où est né leur enfant leur apprend que deux nourrissons ont été échangés à la naissance», suggère le synopsis.

SENEGAL: Vers un grand prix du chef de l’Etat dédié aux récitals de Coran

COTE D’IVOIRE: Décès d’Houphouët-Boigny – Le gouvernement veut commémorer le 20e anniversaire