in

EUSEBIO: La “Panthère noire”, star du football portugais, est mort à 71 ans

Adieu champion!

Agé de 71 ans, il a succombé à un arrêt cardio-respiratoire, a précisé le club Benfica. Il avait été déjà hospitalisé plusieurs fois en raison de divers problèmes de santé.

altFin juin 2012, Eusebio avait été interné à l’hôpital da Luz de Lisbonne, à Lisbonne, à la suite d’un accident vasculaire cérébral avant de quitter l’établissement une dizaine de jours plus tard.

Son corps sera transporté au stade de Luz. L’ancien international portugais, originaire du Mozambique, une ancienne colonie du Portugal, s’était illustré au cours de sa carrière sous les couleurs du Benfica Lisbonne. Recruté à 19 ans par le club lisboète pour ses exceptionnelles qualités techniques et physiques, il remporte en 1962 la Coupe des champions d’Europe face au Real Madrid de Di Stefano.
Surnommé « la Panthère noire », il a également aidé la sélection portugaise à décrocher la 3ème place lors de la Coupe du monde 1966, dont il fut le meilleur buteur (9 réalisations). Les 733 buts signés au cours de sa carrière en disent long sur ce redoutable attaquant, désigné deux fois meilleur buteur européen (1967-1968 et 1972-1973).
Elu Ballon d’or 1965, il devient le premier joueur noir à obtenir cette distinction, attribuée à l’époque par le magazine France Football au meilleur joueur européen.
Empêché par le régime autoritaire d’Antonio Salazar de signer pour un club étranger, Eusebio accumule les titres avec Benfica (11 championnats nationaux, 5 Coupes du Portugal) et dispute 3 autres finales en Coupe des champions. Eusebio quitte le Benfica en 1975 et prend sa retraite en 1978, après de brefs passages par des clubs américains et de modestes équipes portugaises.
Il devient alors ambassadeur du Benfica et de la Fédération portugaise de football.
«Eusebio manifestait des signes de grande fragilité ces derniers temps, mais je ne m’attendais pas du tout à une telle issue», a relevé Joao Malheiro, auteur de la biographie Eusebio, mon histoire, qui lui avait parlé au téléphone quelques jours aurparavant.
«Eusebio sera toujours éternel. Repose en paix», a écrit Cristiano Ronaldo, la vedette de la sélection portugaise, dans un message posté sur son compte Facebook avec une photo où il pose avec Eusebio.

SENEGAL: L’artiste-peintre Jacob Yacouba est décédé

ISRAEL: Nouvelle manifestation de 30.000 immigrants africains