in

ETATS-UNIS: Le boxeur Floyd Mayweather Jr est le sportif le plus riche de l’année 2013!

Roi du… “Boxe-office”!

Floyd Mayweather Junior, est l’athlète le mieux payé du sport aux États-Unis, pour la 2ème année de suite. Selon les prévisions, le boxeur va empocher 90 millions USD en 2013, selon la liste annuelle publiée par Sports Illustrated.

altComme chaque année, le magazine US Sports Illustrated a donné son classement des sportifs les mieux payés aux Etats-Unis. “Money” vient en tête de liste avec 90 millions USD pour l’année 2013. Certains pensent que ses revenus pourraient en fait atteindre 128 millions. Il faut aussi noter que Mayweather assure lui-même la promotion de ses combats. Cela contribue grandement à hausser ses revenus.

Mayweather, 36 ans, toujours invaincu après 44 combats professionnels, a battu son compatriote Robert Guerrero le 4 mai à Las Vegas pour conserver le titre WBC des welters, est considéré comme le meilleur boxeur du monde toutes catégories confondues et vient de signer un contrat d’environ 190 millions USD pour 6 combats, dont celui contre Guerrero.

Le basketteur, joueur vedette du Heat de Miami LeBron James est lointain 2ème à 56,5 millions USD.

Le quart-arrière de l’équipe football américain des Saints de La Nouvelle-Orléans, Drew Brees, s’est hissé au 3ème rang du classement, à 47,8 millions USDS, grâve au nouveau contrat qu’il a signé avant le début de la dernière saison de la NFL.

Le basketteur Kobe Bryant, des Lakers de Los Angeles, est 4ème avec des revenus d’un peu moins de 47 millions USD.

Le n°1 mondial du golf Tiger Woods est 5ème à 40,8 millions USD, son plus modeste classement depuis que Sports Illustrated a amorcé la publication de la liste en 2004. Il a été premier jusqu’en 2011.

Le magazine a établi sa liste en prenant en compte les salaires, les bonus, les primes et les recettes de contrats de sponsoring des sportifs évoluant aux Etats-Unis.

WERRASON: Un plan machiavélique contre le leader de l’Orchestre Wenge Musica Maison Mère

SENEGAL – COREE: Le Dg de la SENELEC annonce une centrale coréenne à charbon couvrant la moitié des besoins en électricité