in

ETATS-UNIS: Imam di Washington célèbre des mariages gay de musulmans à Washington

Ils sont “gay” d’être musulmans? 

Daayiee Abdullah, le premier ouvertement homosexuel musulman imam qu’on connait, a réussi à impressionner même ses partisans, rendant publique sa «disponibilité» à célébrer des mariages entre personnes du même sexe.

altC’est arrivé, lors d’une réunion à Washington, organisée pour la projection du documentaire «Je suis gay et musulman».

Certains des jeunes musulmans présents dans le public n’ont pas caché leur surprise face à une prise de position considérée comme absolument impensable. Alors que de plus en plus de pays légalisent le mariage homosexuel, l’homosexualité demeure tabou dans de nombreuses communautés d’immigrés aux États-Unis. Dans plusieurs pays d’origine, comme l’Arabie saoudite ou le Soudan, l’homosexualité peut être punie, même par la peine de mort.

Beaucoup d’Américains homosexuels de foi islamique qui, à Washington, vivent assez ouvertement leur orientation sexuelle, restent perrplexes quand il s’agit d’aborder le sujet du mariage. Surtout, face à la perspective de devoir communiquer la nouvelle à leurs familles qui, dans leurs pays d’origine, pourraient faire l’objet de représailles ou même finir en prison, si la chose devenait de notoriété publique.

L’Imam Abdullah, un afro-américain converti à l’Islam, qui guide la mosquée progressiste “Lumière de la Réforme” de Washington, le sait bien et, pour cela, assure la plus grande discrétion. En silence, il aide les couples de musulmans homosexuels à se marier, en leur donnant des conseils et en gardant un profil bas pour les cérémonies. Non seulement, à l’ère des réseaux sociaux, Abdullah demande de garder le silence, exhortant les couples et leurs amis à éviter de poster les informations et les photos sur Facebook, Twitter et autres médias sociaux.

CAMEROUN: Libération des 7 otages de la famille française enlevée au Cameroun

SPORT AUTOMOBILE: 33ème édition des «6 heures de Dakar» – La FSAM maintient la date du 3 au 5 mai