in

ENTREPRISE AFRICAINE DE L’ANNÉE: La cimenterie Dangote Entreprise remporte le trophée “African Business Awards”

Entreprise bien… cimentée! 

La cimenterie Dangote (Dangote Cement) a remporté le Trophée de l’Entreprise de l’année lors de la cérémonie des African Business Awards, qui s’est déroulée en marge de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York. L’entreprise dirigée par l’homme le plus riche d’Afrique, Aliko Dangote, a l’intention de “lancer la production dans plusieurs pays en prévision du boom de la construction et des infrastructures à venir”.

alt

Le magnat nigérian du ciment collectionne les trophées. En marge de l’Assemblée générale des Nations-Unies, elle s’est vue décernée au cours des Trophées African Business 2015 qui se sont déroulés au Four Seasons Hotel à New York, le prix de l’Entreprise de l’année. En effet, le Trophée de l’Entreprise africaine de l’année 2015 est revenu à Dangote Cement. Dirigé par l’homme le plus riche d’Afrique, Aliko Dangote, le géant du ciment nigérian a l’intention de lancer la production dans plusieurs pays en prévision du boom de la construction et des infrastructures à venir. Selon un communiqué, le jury a félicité Dangote Cement pour sa capacité à développer constamment de nouveaux produits adaptés, à acquérir de nouvelles parts de marché et à étendre ses activités à travers le continent.

De son côté, Daphne Mashile Nkosi, présidente exécutive de Kalagadi Manganese, en Afrique du Sud, s’est vue remettre le prestigieux Trophée de la Femme d’affaires la plus remarquable. Le jury a rendu hommage aux nombreux succès de Mme Nkosi dans une industrie souvent dominée par les hommes.

Elle a créé plus de 30 000 emplois dans la province du Cap du Nord et restera dans l’Histoire comme la plus importante personnalité minière des 30 dernières années. Depuis qu’il a repris la société de son père en Tanzanie, le lauréat du Trophée du Dirigeant d’entreprise de l’année, Mohammed Dewji, a fait son propre chemin. PDG de l’entreprise tanzanienne Mohammed Enterprise, ce jeune homme d’affaires âgé d’une quarantaine d’années, a acquis et redressé des entreprises publiques en difficulté dans des secteurs aussi divers que la fabrication, l’agriculture et l’immobilier. Sa gestion de MeTL lui a valu une place dans le classement Forbes des plus riches africains.

L’homme d’affaires, entrepreneur et philanthrope zimbabwéen Strive Masiyiwa a reçu le Trophée de carrière exemplaire 2015. M. Masiyiwa est le fondateur et directeur exécutif du groupe de télécommunications international diversifié Econet Wireless. African Business est le magazine d’affaires panafricain le plus vendu. African Business offre à ses lecteurs tous les outils nécessaires pour leur permettre de conserver une longueur d’avance en termes d’informations sur le continent africain qui évolue rapidement.

SANITA: Visite, analisi e cure mediche. Posso non pagare il ticket?

STROMAE: La star rwando-belge confirme son concert du 10 octobre à Kigali