in ,

EMBAUCHE ILLÉGALE: Les ouvriers étaient payés 1 euro l’heure en Toscane

Les travailleurs forcés de travailler jusqu’à 10 heures par jour, 6 jours par semaine pour même moins de 400 euros par mois et un salaire horaire d’environ 1,28 euros.

Cela s’est passé dans des entreprises de chaussures à Empoli, dirigées par deux conjoints chinois, arrêtés par la “Guardia di Finanza” ( Police financière) pour faillite frauduleuse, soustraction frauduleuse au paiement des impôts et embauche au noir.

Selon les enquêtes, les travailleurs, pour la plupart africains, la plupart des gambiens, ont été embauchés totalement au noir ou sous contrat formel à temps partiel, mais bossant ensuite 10 heures par jour, y compris durant les jours de congés.

Dans le contrat de travail, c’est écrit que je travaille 2 heures par jour, de 9h à 11h mais en réalité, je travaille de 9h à 19h du lundi au samedi“, aurait témoigné un des travailleurs africains.

Au début, je recevais 650 euros par mois pour 800 heures de travail tous les jours, dimanche inclus, de 8h à 20h, avec une pause de 15 mn pour manger“, dévoile un autre.

RITMIAMO: Festival Multiculturel Permanent Itinérant en Italie: Spectacle de présentation du projet

Allocations familiales: qu’est-ce qui a changé en Italie?