in

EGYPTE: Triomphe des islamistes aux législatives

La dernière phase de l’élection-marathon des députés s’est achevée.

Ce premier scrutin depuis la chute de Hosni Moubarak en février 2011 a été marqué par l’avance écrasante des islamistes, crédités toutes formations confondues d’environ 65% des voix et 70% des sièges, selon des résultats provisoires.

 

Organisé depuis le 28 novembre dans trois zones géographiques successives, l’élection aux modalités complexes s’est achevée le 11 janvier. Les résultats définitifs sont attendus le 20 janvier.
La troisième et dernière phase des législatives n’a fait que renforcer l’écrasante majorité du courant islamiste. Aux partis Liberté et justice des Frères musulmans et Al-Nour des salafistes qui détiennent plus des deux tiers des sièges est venu se joindre la Gamaa islameya.
Cette organisation terroriste repentie a obtenu au moins 6 sièges dans ses bastions de Haute et Moyenne-Egypte. Une majorité qui se traduira par une pesante domination lors de la rédaction de la nouvelle Constitution. C’est, en effet, le Parlement qui doit nommer les 100 membres de l’Assemblée constituante.

Si les “Frères Musulmans” se veulent rassurants quant à la représentation des différents courants politiques et religieux, les fondamentalistes salafistes réclament une application rigoureuse de la charia. Un rigorisme qui pourrait pousser la confrérie à s’allier au parti libéral Wafd, arrivé troisième, pour ce qui relève du gouvernement.
Toutefois, cette question ne se pose pas encore, puisque les Frères musulmans ont indiqué qu’ils ne chercheraient pas à faire tomber le gouvernement nommé par le Conseil Suprême des Forces Armées.

TRAVAIL 2: Travail domestique (Salaires base 2012)

COMMUNAUTE CHINOISE: Manifestation pour les assassinats de Joy et son papa