in

EGYPTE: La libération du président déchu Hosni Moubarak envisagée

“Hosni” soit qui mal y pense?

Le président déchu est emprisonné pour corruption et pour les massacres de manifestants en 2011

altL’ancien président égyptien Hosni Moubarak, destitué lors du soulèvement de 2011, sera bientôt libéré de prison. Il a été acquitté dans un procès pour corruption, a affirmé son avocat lundi. Une source judicaire égyptienne a confirmé cette information à Reuters.

Moubarak, 85 ans, a été arrêté après avoir été poursuivi pour corruption et complicité du meurtre de manifestants. Il avait démissionné dans un contexte de protestations massives dans les rues égyptiennes.

Désormais, selon Fareed el-Deeb, son avocat, la seule justification légale permettant la poursuite de la détention de Moubarak dans l’aile médicale repose sur un autre cas de corruption, qui devrait être réglé rapidement.

“Tout ce qui nous reste à faire relève d’une simple procédure administrative qui ne devrait pas prendre plus de 48 heures. Il devrait être libéré d’ici la fin du week-end,” a confié M. Deeb à Reuters.

Une source judiciaire a affirmé que l’ancien leader passerait encore deux semaines derrière les barreaux avant que les autorités judiciaires ne prennent une décision définitive dans la procédure actuellement encore en cours contre lui. Les responsables ont dit qu’il n’y avait plus aucune raison de le garder en prison, la durée légale maximale de deux ans de détention provisoire ayant expiré.

Moubarak avait été accusé et condamné à la prison à perpétuité l’an dernier, mais selon des sources judiciaires, une cour a ordonné son acquittement et sa libération lors d’un procès pour corruption qui l’inculpait, ainsi que ses deux fils, de détournement de fonds au profit de palais présidentiels. Le 25 août, il comparaîtra devant la cour pour complicité présumée dans le meurtre de quelques 850 manifestants durant la révolution de 2011 qui a débouché sur son éviction.

Moubarak, qui a gouverné l’Egypte pendant 30 ans, est détenu à la prison de Tora dans la banlieue sud du Caire. C’est dans ce même centre pénitentiaire que les hauts responsables des Frères musulmans sont écroués depuis leur arrestation qui a suivi l’opération coup de poing débutée le mois dernier contre la confrérie.

NIGERIA: L’armée affirme que le chef de Boko Haram est mort

MARIO BALOTELLI: il refuse de signer un autographe, sa Ferrari vendalisée!