in

COUPE DU MONDE 2018: Mais l’Egypte n’est pas encore mathématiquement éliminée

Étrange mais, bien qu’ayant perdu son deuxième match (sur deux) face à la Russie pays hôte de la 21è édition de la Coupe du Monde 2018 (par 3 buts à 1). Mohamed Salah et ses partenaires peuvent encore, à l’issue d’une rocambolesque série de circonstances à eux favorables, se qualifier pour les huitièmes de finale.

 

Mathématiquement les Pharaons ne sont pas éliminés! Bizarre à le dire mais il en est ainsi. Normalement, perdre deux fois dans une qualification à poules, est synonyme d’élimination. Ce sera quand-même un scénario peu probable mais les Pharaons ont encore une infime chance de jouer le second tour.  

Il faudrait pour cela que l’Uruguay perdre à la fois contre l’Arabie Saoudite et ensuite contre la Russie, pays hôte, et qu’à son tour l’Arabie Saoudite succombe face à l’Egypte. Ce qui produirait le classement suivant, à la fin des trois journées de la poule H: Russie (9 points) et Egypte, Uruguay et Arabie Saoudite (3 points chacun). Et l’Egypte finirait deuxième de la poule pour poursuivre la compétition.

Mais tout ce calcul dépendra du résultat du match entre l’Uruguay et l’Arabie Saoudite, cette dernière ayant dans ses mains le destin des Pharaons. 

Comments

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

Loading…

Comments

comments

MARIO BALOTELLI: Banderole raciste contre l’international italien d’origine ghanéenne

COUPE DU MONDE 2018: Comme en 2002, victoire du Sénégal au match d’ouverture de sa poule (VIDEO)