in

COTE D’IVOIRE: L’écrivaine Calixthe Beyala nie avoir reçu de l’argent de la part du clan Gbagbo

Destinataire de sous clan…destins?

Calixthe Beyala est dans le collimateur de la justice ivoirienne.

Celle-ci soupçonne l’écrivaine franco-camerounaise de «recel de fonds volés» et de «blanchiment de capitaux» pour un montant de plus de 131 millions CFA (environ 205 000 euros).

Les faits qui lui sont reprochés remonteraient à la crise post-électorale de 2010 et 2011.

Selon la justice ivoirienne, Calixthe Beyala aurait perçu cet argent sur ordre d’une fille de Simone Gbagbo, l’ex-première dame du pays.

Je n’ai jamais travaillé pour l’Etat ivoirien“, se défend l’écrivaine franco- camerounaise.

 

GABON – JAPON: 4,2 milliards CFA pour les forêts

PAPA WEMBA: La star RD-congolaise prépare le 35éme anniversaire de “Viva La Musica”