in

COTE D’IVOIRE: Ouattara accorde la nationalité ivoirienne à Blaise Compaoré

L’information a été confirmé par des sources proches du président Alassane Ouattara, lundi 22 février 2016. L’ex-président burkinabé Blaise Compaoré et son frère François Compaoré ont désormais

la nationalité ivoirienne. Cette nouvelle a été divulguée lors de l’entretien entre le ministre des Affaires Étrangères du Burkina Faso, Alpha Barry et le chef de l’État ivoirien, Alassane Ouattara.

 Venu officiellement remercier les autorités ivoiriennes qui ont accepté d’extrader samedi dernier l’un des soldats du Régiment de la sécurité présidentielle (RSP), Alpha Barry s’est réjouit de l’acte de bonne foi de l’État ivoirien.

Au terme de l’entretien, le diplomate burkinabé a confié à la presse que le Président ivoirien et lui n’ont pas parlé de l’affaire Guillaume Soro et du sujet de l’extradition de l’ex-président, Blaise Compaoré en exil à Abidjan depuis sa chute du pouvoir.

En effet, selon des proches des deux hommes, le dossier de Blaise Compaoré n’est plus à l’ordre du jour car l’ex-locataire du palais de Kosyam et son frère François Compaoré ont officiellement la nationalité ivoirienne. Le Président Alassane Ouattara a signé leur décret de naturalisation depuis novembre 2014, seulement quelques semaines après le soulèvement populaire du peuple burkinabé.

S’agissant de la question des relations diplomatiques, le Chef de la diplomatie burkinabè a déclaré que le Président Ouattara a réaffirmé toute la disposition de son pays à œuvrer pour “des relations fortes” entre le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire.

BURKINA FASO: Abidjan livre des soldats de l’ex-RSP à Ouagadougou

ROGER MILLA: Comment l’ex Lion indomptable veut recycler des déchets plastiques pour paver les rues du Cameroun