in

COTE D’IVOIRE – Instauration du “permis à points”

Dans la pratique les infractions commises par le conducteur entraînent le retrait de points. Et lorsque tous les points sont retirés, le permis n’est plus valide. 

La Côte d’Ivoire a décidé d’instaurer le permis à points. Le Conseil des ministres a adopté, jeudi 3 novembre 2016, un décret portant réglementation de l’usage des voies ouvertes à la circulation publique. 

Également, ce décret innove avec la mise en place du permis à points qui permettra de lutter plus efficacement contre l’incivisme des conducteurs. Dans la pratique, les infractions commises par le conducteur entraînent le retrait de points. Et lorsque tous les points sont retirés, le permis n’est plus valide. 

Selon le ministre Bruno Koné, ce décret vise principalement à: 

♦ sanctionner et à réduire considérablement les comportements dangereux de certains conducteurs: mauvais dépassements, imprudence, vitesse dangereuse, manque de civisme de certains chauffeurs, etc.;  

♦ obliger toutes les personnes désirant faire de la conduite leur profession, à suivre désormais une formation professionnelle, qui sera élargie à l’instruction civique; 

♦ instaurer l’utilisation des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC dans les établissements d’enseignement de la conduite automobile; 

♦ organiser enfin une nouvelle nomenclature des permis de conduire, notamment le permis de conduire A qui est désormais divisé en trois catégories en fonction des cylindrés des cyclomoteurs, des tricycles et des quadricycles à moteur. On aura donc des permis A1, A2 et A3 en fonction des catégories.

TOUR DU RWANDA 2016 – Etape 5 – Victoire de l’érythréen Eyob Metkel (VIDÉO)

ESTHER DAHOUROU – La chanteuse burkinabé sort son second album «Zusoba n’Pakdé» (VIDÉO)