in

CORONAVIRUS: Approuvé le Décret concernant l’année scolaire, le baccalauréat (“maturità”) et les notes: toutes les mesures

La date limite fixée pour le retour en classe est le 18 mai.

Le Conseil des ministres a donné son feu vert au projet de loi sur l’école. Les principales directives concernent la clôture de l’année en cours: si on ne retourne pas en classe avant le 18 mai:

  • le baccalauréat (“maturità”) se fera en ligne avec le seul examen oral, tous seront admis et l’évaluation finale sera confiée au comité interne des enseignants;
  • l’examen de “3a media” (fin du 1er cycle secondaire: équivalent du BEPC) sautera, les enseignants donneront une note sur la base de la première partie de l’année scolaire et de la dissertation que chaque élève devra remettre. Pour tous, la promotion est assurée et… rattrapage, l’année prochaine.

TOUS ADMIS

Concernant l’hypothèse “Tous admis”, il est parlé de rattrapage des notions non acquises au début de l’année prochaine, de la valotisation du travail à distance (évaluation de l’engagement des élèves au cours de ces mois) et de la possibilité d’adapter l’évaluation à la situation d’urgence.

Cependant, peu de changements en principe: pas d’échoué ni de redoublant, étant donné le risque de recours et les difficultés encore existant avec l’enseignement à distance. Mais cela évitera l’effet paradoxal de rendre les cours en ligne obligatoires tout en transmettant le message de l’admission assurée.

Les étudiants devront donc montrer qu’ils ont été attentifs et qu’ils ont bien travaillé ces mois-ci chez eux, comme l’avait déjà prévu la ministre Lucia Azzolina.

Il faudra attendre l’ordre du ministre pour savoir s’il y aura la moyenne sur le bulletin de notes ou si des lacunes seront de toute façon signalées.

DATE LIMITE: 18 MAI

C’est actuellement le scénario le plus probable, mais pas définitif. Dans le texte du décret, il reste en effet un petit espoir qu’on puisse retourner en classe, d’ici le 18 mai.

Dans ce cas, les examens seront plus complets (test d’italien, deuxième test choisi par la Commission interne et colloque).

Les élèves de la “3a media” (fin du 1er cycle secondaire: équivalent du BEPC) feront un examen, décidé par l’école.

N.B.: Procédure spéciale pour les particuliers: ils seront les seuls à passer l’examen d’État personnellement, lors de la session extraordinaire de septembre, que l’année scolaire reprenne ou pas avant le 18 mai.

ANNÉE SCOLAIRE 2020-2021

Le début de la prochaine année scolaire, est fixée au 1er septembre. En présence ou à distance, les cours reprendront le 1er septembre (au plus tard le 2 septembre). Meme si l’accord dépend de la question des suppléants: vu qu’il sera très compliqué de faire les concours des enseignants en été, 200.000 sont à risque.

RAPPEL: Possible confirmation des manuels adoptés pour l’année scolaire en cours, également pour l’année scolaire 2020/2021.

EMBAUCHES ET CONCOURS

Feu vert aux embauches demandées par le MIUR (Ministère de l’Education, Unoversité et Recherche) pour récupérer une partie des postes libérés à l’été 2019 par la Réforme des pensions “Quota 100”: ce sont au total 4.500 postes qui iront à autant d’enseignants, lauréats de concours ou enseignants présents dans les listes jusqu’à épuisement, n’ayant pas pu occuper ces postes en septembre dernier, faute de disponibilité.

REMARQUE: Les concours publics et privés (à l’exception des cas où l’évaluation des candidats se fait exclusivement sur la base des curriculums, c’est-à-dire par voie électronique), sont suspendus pendant 60 jours, à compter de l’entrée en vigueur du présent décret”.

Pour toutes les professions, les administrations compétentes peuvent modifier les conditions d’accès aux examens de qualification, permettant ainsi l’admission de candidats dont l’obtention d’un diplôme a été retardée en raison de l’urgence sanitaire.

Comments

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

Loading…

Comments

comments

MERCANTI… IN FIERA?

LOCATIONS: Ok aux accords entre locataires et propriétaires pour réduire le loyer