in

Commerce en ligne: du remboursement au renvoi de la marchandise, tous les droits de l’acheteur en Italie

L’achat en ligne est une pratique courante et répandue, mais tous les consommateurs ne sont pas conscients de leurs droits. Avec l’avènement et la diffusion généralisée du  commerce électronique, trouver et acheter le produit désiré ou disponible uniquement sur le site d’un détaillant spécifique, est toujours de plus en plus simple. Il suffit d’avoir en main une carte de crédit et, après avoir suivi les instructions sur le site, on se retrouve avec le “chariot” virtuel rempli de produits prêts à être achetés et ensuite emballés et expédiés. Cependant, il y a des droits précis, mais ils sont souvent ignorés par les clients. Voyons en détail quelles sont les principales protections des consommateurs qui achètent en ligne.

 

DROIT DE CHANGEMENT D’AVIS PENDANT 14 JOURS 

L’acheteur a 14 jours à disposition pour réfléchir et un revirement de décision sur le produit que acheté.

Que faire en cas d’abus de la part du vendeur en ligne? Le consommateur peut faire valoir ses droits en: 

♦ présentant une plainte au Garant de la Concurrence et du Marché la concurrence; 

♦ s’adressant à une association de tutelle des consommateurs;

♦ lancer une procédure de pratique commerciale non correcte.

MODE DE PAIEMENT 

Le vendeur ne peut pas demander des suppléments de prix, si le paiement est effectué par carte de crédit ou par d’autres moyens numériques;

COUTS DES APPELS AU SERVICE CLIENTS 

On ne peut pas demander des coûts exagérés pour les appels au service clients. Si le consommateur relève un paiement non autorisé avec sa carte, il a 14 mois à disposition pour une demande de remboursement;

SUBSTITUTION OU REMBOURSEMENT DU PRODUIT 

En cas de défaut, on peut demander la substitution ou le remboursement du produit, et cela est valable également sur les conserves et les bouteilles, donc sur les achats de produits alimentaires scellés. Mais sont exclus les aliments facilement périssables. 

CONSEIL: Pour éviter la fraude en général, il est bon de vérifier la fiabilité du site où on effectue l’achat: dans ce sens, il peut être utile de vérifier l’existence du code TVA (partita IVA) qui est obligatoire, et si on a des doutes à ce sujet, on peut effectuer un contrôle sur sa réelle existence, sur le site du Bureau des Recettes (Agenzia delle Entrate).

 

SANTÉ: Qu’arrive-t-il à votre corps si vous buvez 4 tasses de café?

Entreprise de nettoyage: quel est le prix horaire moyen en Italie?