in

CENTRAFRIQUE: Le sénégalais Babacar Gaye nommé chef de la force de maintien de la paix de l’ONU

Au boulot contre la “pa…Gaye” centrafricaine!

Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’Organisation des Nations unies (ONU) a annoncé le 17 juillet, la nomination du Sénégalais Babacar Gaye comme son représentant spécial et chef de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en République centrafricaine (Minusca)

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a annoncé, le 17 juillet, la nomination de Babacar Gaye du Sénégal comme son Représentant spécial et Chef de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies en République centrafricaine (MINUSCA).

M. Gaye assure déjà l’intérim à ces deux postes en République centrafricaine. Jusqu’en avril 2014, il était Représentant du Secrétaire général en République centrafricaine et Chef du Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix dans le pays (BINUCA).

M. Gaye apporte à son nouveau poste des années d’expérience dans les milieux diplomatique, politique et militaire dans le système des Nations Unies, une expérience qu’il a acquise, en particulier, dans les opérations de maintien de la paix déployées sur le terrain et au sein du Gouvernement sénégalais.

Au Siège de l’ONU à New York, M. Gaye a été, de 2010 à 2013, Sous-Secrétaire général et Conseiller militaire du Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix. De 2005 à 2010, il été Commandant de la Force de la Mission de l’ONU en RDC (MONUC) puis de son successeur, la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO). M. Gaye a travaillé dans plusieurs missions de la paix, y compris au Liban et en Iraq.

Diplômé de l’École spéciale militaire de Saint-Cyr en France, le nouveau Représentant spécial du Secrétaire général a été décoré plusieurs fois, dans son pays et à l’étranger.

CLASSEMENT FIFA: L’Algérie toujours en tete en Zone Afrique!

CONGO-BRAZZAVILLE: Ouverture du Forum de Brazzaville pour la paix en Centrafrique