in

CECILE KYENGE: La ministre italo-congolaise à l’ONU: “Nous ne devons pas baisser la garde en Europe”

L’Onu l’a connue!

La ministre de l’intégration: «Faisons redécouvrir la valeur de la diversité, réaffirmons le droit à la pluralité des individus”. Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon: «La nomination de Kyenge est un message important”.

altIntervenant à l’ONU, au débat intitulé «Responsabilité de la protection: Responsabilté des Etats et prévention», le ministre de l’intégration italienne, Cécile Kyenge, a déclaré, en présence du Secrétaire général Ban Ki-Moon: «Ne baissons pas la garde! Ne nous contentons pas de l’image rassurante d’une Europe des droits et Nobel de la Paix”. La société civile doit être éduquée sur le droit à la diversité pour combattre les ‘crimes atroces liés à la discrimination et au racisme, qui se nichent encore dans les démocraties européennes avancées. C’est vrai, un parcours important a été fait mais le chemin est encore long et il y a toujours le risque de revenir en arrière. L’Italie croit profondément qu’il faut alerter sur les facteurs de risque et soutient donc activement les efforts qui sont faits au sein de l’Organisation des Nations Unies pour mettre en place des outils de suivi appropriés, en ce sens” .

Le ministre a également souligné l’importance d’un «changement de mentalité» de la part des dirigeants et des institutions, mais aussi de la société civile, afin de donner une nouvelle lymphe, du sang neuf, de nouvelles motivations plus profondes dans cette véritable bataille pour la défense de l’humanité».

Elle a aussi mis l’accent sur l’importance du «droit à la diversité».

«Ce n’est pas uniquement le droit de vivre dans une société plurielle, mais à être des individus pluriels. En chacun de nous, il y a un étranger, une femme, un enfant, une personne âgée, une personne handicapée. Redécouvrons la valeur de cette diversité”.

Parlant des migrants, la ministre de l’intégration italienne a dénoncé le fait que «souvent, ils souffrent d’un manque de droits, ils deviennent des proies faciles pour les violations graves. Nous devons donc éliminer l’inégalité en renforçant les droits de la citoyenneté, c’est un facteur décisif contre les atrocités, mais aussi de croissance culturelle et économique d’un pays”.

Cécile Kyenge a également eu une réunion avec le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon, selon lequel, sa nomination comme ministre de l’intégration est «un message important et positif».

Parmi les sujets abordés dans le tête-à-tête, la promotion de l’intégration sociale en Italie, y compris celle des migrants ainsi que la contribution italienne à l’inclusion des jeunes”.

JEUX DE LA FRANCOPHONIE: Les basketteuses ivoiriennes en or, le Cameroun en bronze!

LILIAN THURAM: Accusé de violences conjugales par Karine Lemarchand, animatrice de l’émission «L’amour est dans le pré»!