in

CECILE KYENGE: La député italo-congolaise élue au Parlement Européen!

Je représenterai l’Italie avec passion et orgueil!

L’ancienne ministre décroche un siège au Parlement Européen, avec plus de 90.000 voix. A la face des racistes qui l’appellent “Porteuse d’Ebola” sur facebook, et du membre de la Lega Nord, Mario Borghezio.

altL’ancienne ministre décroche un siège au Parlement Européen, avec plus de 90.000 voix. A la face des racistes qui l’appellent “Porteuse d’Ebola” sur facebook, et du membre de la Lega Nord, Mario Borghezio. Cécile Kyenge y a réussi, avec les 92.000 voix recueillies dans la circonscription Nord Est et s’assure un siège au Parlement Européen.

Une sorte de revanche après que le gouvernement de Matteo Renzi ne l’eut pas confirmée comme Ministre de l’Intégration. Et une victoire qui a une valeur différente par rapport à son entrée au Parlement Italien parce que, si elle est devenue députée grâce à une liste bloquée, au vouloir du secrétariat du PD (Parti Démocrate), le fauteuil d’eurodéputée lui a été remis tous ceux qui ont écrit son nom sur le bulletin de vote. 

Vous m’avez élue parlementaire européenne dans la circonscription Nord-est, avec pas moins de 92.000 voix. Merci à toutes et à tous: je représenterai l’Italie en Europe avec passion et orgueil” a écrit Cécile sur Facebook. Sous sa poste, les compliments de tant de partisans, mais aussi les attaques racistes habituelles, comme par exemple, Francesco Venturini qui écrit: “Suicide-toi!” et “Maudite porteuse d’Ebola“.

Travailler dans l’Union Européenne veut dire travailler à grande envergure sur une politique ouverte au futur, car ce que nous faisons en Europe sera, d’ici à quelques années, reconnu en Italie” a déclaré, il y a quelque temps, Cécile Kyenge dans une interview à Afrique News. Ajoutant que la défense des droits sera le fil conducteur de ses activités d’eurodeputée, parce que “le mot, droit, il touche l’essence de chaque personne“.

Mario Borghezio aussi devra s’en faire une raison, lui qui, dans une de ses affiches, avait mis juatement Cécile Kyenge avec l’invitation suivante: “Ne lui donne pas un chagrin, en donne-lui deux: vote Ligue du Nord et écris Borghezio.”

L’ancienne ministre avait, elle, répondu avec une autre affiche, où le léghiste disait au contraire: “Votez  Kyenge, car de toute façon, moi je ne serai pas réélu“.  

BURKINA FASO: Mort suspecte du juge Salifou Nébié – Ouverture d’une enquête

CONGOS: La frontière de la honte!