in

CECILE KYENGE: Avec Iwobi (Responsable Immigration), la Lega Nord se lave la conscience

Vers une bataille entre noirs? 

“La Ligue tente de se laver la conscience et de duper le monde, essayant maintenant de monter une confrontation entre Noirs.”  Voici comment l’italo-congolaise Cécile Kyenge, député européen du Parti démocrate et ancienne ministre de l’Intégration, salue la nomination de l’italo-nigerian Tony Iwobi, à Responsable de l’Immigration de la Lega Nord.
alt

La Ligue tente de se laver la conscience et de duper le monde, essayant maintenant de monter une confrontation entre Noirs.”  Voici comment l’italo-congolaise Cécile Kyenge, député européen du Parti démocrate et ancienne ministre de l’Intégration, salue la nomination de l’italo-nigerian Tony Iwobi, à Responsable de l’Immigration de la Lega Nord. Pour Cécile Kyenge, “la couleur de la peau n’est pas un chromage à utilisation à volonté: 20 ans de proclamations xénophobes hurlent contre la Lega, 20 ans qui ont fait du mal au pays, faisant gaspiller du temps. Après 20 ans, sans un réel changement de cap, qui serait bienvenue, maintenant ils essaient de déplacer la question sur la comparaison entre Noirs s’affrontent. Mais moi, malheureusement pour eux, je ne mords pas à leur hameçon et je n’abandonne pas“.

Au passé, Iwobi a attaqué Kyenge, disant que son ministère était inutile et nuisible. Et il définit maintenant les insultes des “léghistes”, comme la comparaison de l’ancienne ministre avec un orang-outan faite par son collègue de parti, Roberto Calderoli, “normale dialectique politique“.

Qui fait la politique ne peut pas ignorer l’importance de s’informer et de réfléchir avant de parler. Et quand on fait de la diffamation ou l’incitation à la haine raciale, on dépasse la limite de la normale dialectique on entre dans le camp de la criminalité et l’auteur doit répondre devant la loi. Le respect des gens va au-delà de l’appartenance politique. La valeur des mots est important et devient une priorité pour récupérer une culture politique transparente et respectueuse de la personne», a ajouté Cécile Kyenge.

COUR PENALE INTERNATIONALE: Blé Goudé – «Les vrais criminels ne sont pas là mais à Abidjan»

EGYPTE: La Bourse remporte le prix des marchés boursiers africains les plus développés et innovants