in

Caritas: Immigrés utiles à l’Italie mais déçus dans leurs attentes

Les attentes des immigrés ont été déçues en partie par la crise qui a été négative pour eux aussi.


Rome: 13 juin 2011 Les immigrés sont très utiles à l’Italie mais souvent “en échange l’Italie ne répond pas à leurs attentes”.


Voici en synthèse le jugement de Franco Pittau, cooordonnateur du Dossier Statistique de l’Immigration Caritas/Migrantes, sur les données du 4ème Rapport sur les travailleurs immigrés dans les archives de l’INPS (Institut National de Prévoyance Sociale), intitulé “La régularité du travail comme facteur d’intégration”, réalisé par l’INPS, en collaboration avec le Centre d’Etudes IDOS – Caritas/Migrantes, et présenté à Rome.

Il ressort la figure d’un travailleur immigré qui ne trouve pas un débouché adéquat à sa propre profession, et qui ce pendant a tant de bonne volonté de s’insérer dans les espaces que laisse le marché, dans l’espoir d’une sauvegarde des tutelles professionnelles prévues par les contrats. Malheureusement ces attentes ont été déçues, en partie à cause de la crise qui a été négative pour eux aussi et en partie parce que nous les Italiens n’avons pas acquis la mentalité de la régularité. Et ce n’est pas un hasard si l’INPS a dit que la régularité est facteur d’intégration, a déclaré Franco Pittau.

Le Rapport restitue donc l’idée d’un immigré qui est très utile à l’Italie et qui cependant nourrit des attentes déçues; ettravaillant comme il faut, il animerait ettre traité et reconnu comme personne.

Elvio Pasca

 

 

 

Logement: Stop aux loyers au noir!

Banques: Plus de 70% des immigrés ont un compte courant