in

CAN 2015: Quatre poules de feu pour Guinée Equatoriale 2015

Yes We… CAN! 

La CAN Orange “Guinée Equatoriale 2015” est lancée. Les 4 poules qui constitueront l’attraction de la Can 2015 en Guinée Equatoriale sont désormais connues.

alt

La CAN Orange “Guinée Equatoriale 2015” est lancée. Les 4 poules qui constitueront l’attraction de la Can 2015 en Guinée Equatoriale sont désormais connues. Les 16 pays participants ont appris à quelle sauce ils allaient manger ou seraient mangés, à l’issue d’un tirage au sort très attendu. La première impression qui se dégage est celle d’un grand équilibre de chacun des groupes même si les groupes C et D paraissent un peu plus costauds. La Guinée Equatoriale qui avait déjà co-organisé sa première Can avec le Gabon se retrouve dans le groupe A. Le tirage au sort livre des chocs épiques entre les équipes africaines. 

GROUPE A 

Le groupe A réunit la Guinée Equatoriale, pays organisateur, le Burkina Faso, finaliste malheureux mais inattendu de la dernière édition contre le Nigeria, le Gabon qui sera tout proche de sa frontière et le Congo, tombeur du champion en titre. Hormis le Nzalang Nacional qui possède peu de références ces derniers mois, les trois autres pays semblent proches les uns des autres. Le Burkina Faso et le Gabon étaient dans la même poule de qualification. Le Gabon s’était imposé chez lui (2-0) puis était allé chercher le nul à Ouagadougou (1-1). Une indication, pas un pronostic.

GROUPE B 

La Zambie, couronnée en 2012 lors de la CAN organisée conjointement par la Guinée Equatoriale et le Gabon, trouvera sur sa route la Tunisie, le Cap Vert et la RD Congo. Etrangement, comme pour le groupe précédent, la Zambie et le Cap Vert était dans la même poule qualificative. Le Cap Vert avait battu à Praia les Chipolopolo (2-1) puis s’était incliné au retour (0-1) dans un match sans signification puisque les Requins Bleus avaient déjà leur billet en poche pour le rendez-vous du mois de janvier. La Tunisie est un habitué des grands rendez-vous continentaux mais elle est souvent plus à l’aise dans la phase préliminaire que dans le tournoi final. Elle a d’ailleurs terminé en tête d’un groupe à trois stars avec le Sénégal et l’Egypte lors des éliminatoires.

La RD Congo a arraché sa qualification en qualité de meilleur 3ème. L’équipe, contrairement à son passé, compte aujourd’hui davantage sur ses joueurs locaux que sur ses expatriés. La participation de l’AS Vita Club à la finale de la Ligue des champions Orange semble donner raison au sélectionneur Florent Ibenge qui cumule ses fonctions nationales avec celles d’entraîneur du V.Club.

GROUPE C 

Le groupe C est très attractif avec l’Algérie, meilleure équipe d’Afrique depuis plusieurs mois, et dont le huitième de finale de Coupe du monde contre l’Allemagne a, semble-t-il transformé radicalement ‘état d’esprit. Elle possède bien des atouts pour réussir, à condition qu’elle ne subisse pas les méfaits de la chaleur combinée à l’humidité. Le Ghana continue de piocher pour retrouver l’allant qui fut le sien en 2010 lors de la Coupe du monde et qu’il n’a pas su confirmer au Brésil.

Pour une fois il se présentera plus en challenger qu’en favori. Ce qui ne veut pas dire qu’il ne réussira pas. Souvent cité parmi les candidats au titre, il n’a plus jamais gagné une CAN depuis 1982. L’Afrique du Sud est une équipe qui s’est fixé pour horizon 2022, selon son sélectionneur Ephraïm Shakes Mashaba, raison de plus pour se méfier. Enfin le Sénégal qui n’a jamais remporté l’épreuve serait bien placée au regard de son effectif, sans doute le plus dense actuellement, mais ce n’est pas la première fois.

De plus la Guinée Equatoriale reste un très mauvais souvenir pour les Lions de la Teranga. En 2012, ils avaient été battus par la Zambie, la Guinée Equatoriale et la Libye. Trois défaites en trois matches.

GROUPE D 

Le Cameroun contre l’Afrique de l’Ouest. Ainsi pourrait se résumer le groupe D. Car outre le quadruple champion d’Afrique, on trouve la Côte d’Ivoire, le Mali et la Guinée. Cameroun – Côte d’Ivoire aura comme un parfum de revanche pour les Eléphants, dominés à Yaoundé (4-1) pendant la phase de poules et tenus en échecs ensuite à Abidjan (1-1) par les Lions Indomptables.

Le Mali n’a pas été très brillant lors des éliminatoires mais reste sur deux places de troisième lors des CAN précédentes. Enfin la Guinée a attendu une ultime victoire contre l’Ouganda avant de valider son billet pour la Guinée Equatoriale. Une poule à forte densité émotionnelle avec trois derbies de l’Ouest et les Lions Indomptables qui ont redressé leurs crinières depuis la catastrophique Coupe du monde brésilienne.

Le tirage au sort du 3 décembre 2014 est de ceux dont on sort en se disant, il va y avoir des surprises !

RWANDA: Le président Paul Kagamé renonce à un 3ème mandat en 2017

COTE D’IVOIRE: Mobilisation de femmes de prisonniers pro-Gbagbo