in

CAN 2012: Réaction malienne après la vistoire sur le Gabon

Alain Giresse (sélectionneur du Mali)

“Ce n’est pas une revanche. Je ne fonctionne pas comme ça. C’est mal me connaître. Aujourd’hui mon plaisir c’est d’être en demi-finale avec mon équipe, celle que je dirige… C’est une grande satisfaction. On a bien calculé notre coup, on a eu la patate nécessaire pour aller jusqu’au bout. Le coaching gagnant avec Diabaté? C’est une invention de journalistes. Si on savait qu’un joueur marquerait en le faisant entrer, on le ferait entrer plus tôt”.

Seydou Keita (milieu du Mali)

“Je suis fier de porter ce maillot. (Quand j’ai marqué le dernier tir au but) C’était comme si j’étais dans les rêves. J’ai gagné avec Barcelone, mais on est demi-finales et c’est comme si on avait gagné la Coupe. Quand on gagne, je suis comme un gamin, pourtant je ne suis pas jeune (32 ans). Il y en a dans le groupe qui ont 19 ans, mais je suis encore plus jeune qu’eux! Je suis revenu dans l’équipe du Mali pour les deux derniers matches des éliminatoires. Ca été très difficile avec le coach. On ne s’était pas compris mais après ca allait. Je ne voulais pas revenir parce que je ne voyais pas le changement. Le coach ou moi, notre objectif c’est le résultat. Moi et le coach, on a un objectif. Aujourd’hui, on est complice. Personne ne nous a fait de cadeau. On a mérité notre qualification. Tout n’est pas parfait. On n’est pas Barcelone ni le Brésil mais on est demi-finales et on va jouer avec nos atouts. La pression c’est pour eux (Côte d’Ivoire). On n’a pas la pression, on n’a rien à perdre. Le passé? (21 rencontres contre la Côte d’Ivoire, 14 victoires de la Côte d’Ivoire, 6 nuls, une seule victoire du Mali): En football, le passé ne compte pas”.

 

CAN 2012: Réaction gabonaise après la défaite contre le Mali

CAN 2012; Réaction ghanéenne après la victoire sur la Tunisie