in

CAN 2012: Le facteur “K” du Mali!

 

Keita et Kanté, les deux “K” des Aigles maliens!

Seydou Keita et Cédric Kanté, tous deux âgés de 32 ans, ont fait leur réapparition avec le Mali dans la perspective de la CAN-2012 mais ces deux vétérans ont vu leur retour en sélection récompensé par la qualification de leur pays pour les quarts de finale de la compétition.

Le milieu de terrain Seydou Keita s’amuse: “Avec Cédric (Kanté), on est les deux anciens de l’équipe, le reste ce sont des jeunes“.

Mondial des clubs, Ligue des Champions, Coupe d’Espagne, Coupe de France… Keita joue et gagne au Barça. Il a atteint les demi-finales de la CAN-2004 avec le Mali et dispute sa 5e CAN. Pourtant mercredi, c’était lui qui paraissait le plus stressé par l’attente de la fin de la rencontre entre la Guinée et le Ghana (le Mali devait attendre le résultat du match joué simultanément pour être assuré de sa qualification). C’est lui aussi qui a paru le plus ému en s’écroulant seul sur le terrain au coup de sifflet final à 500 kilomètres de là!

“Il y a pas photo (entre les sensations en club et avec la sélection). Le pays c’est autre chose. J’ai jamais été comme ça avec Barcelone, Séville ou Lens. Ce n’est pas pareil. J’ai tout gagné, j’ai tout perdu aussi… Mais, j’avais beaucoup de pression. Ce que j’ai ressenti après le match, je ne peux même pas l’expliquer”, concède Keita.

Keita et le défenseur-capitaine Cédric Kanté sont les joueurs les plus exposés de la sélection en raison de leur âge et de leur rayonnement. Mais aussi, parce qu’ils ont quitté l’équipe pour y revenir sous les ordres du sélectionneur Alain Giresse.

Je ne vais pas dire qu’on avait tout à perdre en revenant mais… On est revenu en sélection pour apporter quelque chose, pour aider les jeunes et aider le pays mais ça doit se matérialiser par quelque chose. Et on est d’autant plus soulagé (de se qualifier). On s’est investi et on aurait été vraiment frustré de partir sur cette phase de poule“, affirme Cédric Kanté, passé par Strasbourg, Nice et qui joue désormais au Panathinaïkos en Grèce.

Je veux réussir avec ces jeunes ce que je n’ai pas pu réussir avec les autres! C’est énorme de se qualifier. Je ne voulais pas retourner à la maison comme ça“, ajoute pour sa part Keita.

Kanté et Keita ont un rôle qui découle de leur expérience. L’équipe a besoin de cadres et les jeunes se sont greffés autour d’eux. C’est la logique“, analyse le sélectionneur Alain Giresse.

A l’image d’autres vedettes, Mamadou Diarra, Frédéric Kanouté ou Mohamed Sissoko, les deux K s’étaient pourtant lassés de la sélection, des heures d’avion, des déplacements compliqués…

Il ne faut pas parler des absents. Il faut voir l’avenir. Il y a beaucoup de jeunes qui jouent en L1 ou ailleurs. Il y a un vivier important. Il faut se concentrer sur les présents!” souligne Kanté.

Les deux compères espèrent maintenant aller en demi-finale et égaler la performance de 2002 et surtout 2004. A l’époque, Keita faisait partie de l’aventure alors que Kanté avait dû déclarer forfait pour une blessure.

Le Gabon va jouer devant son public. Ils auront la pression mais aussi la motivation avec le public derrière. On a notre chance. L’avantage c’est qu’on les connaît bien, le désavantage c’est qu’ils jouent chez eux et qu’il va falloir être très forts pour passer. Il faudra jouer avec le coeur, il va falloir s’énerver un peu si on veut bouger le Gabon. On n’a pas fait ce qu’on voulait mais on est en quarts et beaucoup de grosse équipes qui pensaient y être sont parties“,  souligne Kanté, qui reconnaît que jusqu’ici le Mali n’a pas montré un niveau digne de soulever les foules.

 

 

FORMULE 1: Présentée la nouvelle Ferrari!

PAPE BENOIT XVI: Le Saint-Père observe la neige sur Rome