in

CAN 2012: La Guinée écrase le Botswana

 

Record de buts égalé pour le Syli de Guinée: 6 buts à 1.

Cela fait 42 ans qu’on n’avait plus vu un tel score dans une CAN. Le 10 février 1970, au stade municipal de Khartoum ma Côte d’Ivoire l’avait emporté grâce notamment à son avant-centre Laurent Pokou, auteur ce jour-là de 5 des 6 buts.

 

Mengistu Worku, un des grands noms de l’histoire du football soudanais avait sauvé l’honneur des siens. Le Syli (“éléphant” en langue soussou) National de Guinée a rejoint les Eléphants au palmarès de la plus grande différence de buts. Un record que les Ivoiriens avaient renouvelé en quart de finale contre la Guinée en 2008 (5-0). Pour les Botswanais, il s’agit de la plus lourde défaite enregistrée depuis un match éliminatoire de CAN en août 1996 en Namibie (0-6)

Sadio Diallo par deux fois (15e, 27e), Razzagui Camara (42e), Ibrahima Traoré (45+4e), Mamadou Dioulde Bah (84e) et Naby Soumah ont inscrit les buts du Sily National, qui affrontera mercredi le Ghana avec un espoir de qualification renforcé par une sérieuse avance au goal-average. Après leur courte défaite face aux Maliens (0-1, les camarades de Kamil Zayatte se sont repris en selle de la plus belle des manières. Et ils auraient pu s’imposer plus largement encore tant leur domination fut importante et le nombre d’occasions multiples.

Il est vrai que les Botswanais de Stanley Tshosane ont été obligés toute la seconde période à 10 contre 11 après l’expulsion de Patrick Motsepe pour une grosse faute sur Pascal Feindouno, qui aurait pu lui briser la jambe. Les Botswanais ont sauvé l’honneur sur un penalty que Dipsy Selolawane a transformé en deux fois. La première fois Naby Yattara avait arrêté la balle, mais l’arbitre donna fort justement penalty à rejouer, Yattara ayant quitté sa ligne. La seconde fois, Selolwane changea de côté et trompa sans coup férir le portier guinéen.

La Guinée qui avait fait belle impression en dépit de sa défaite initiale a confirmé de la plus belle des manières lors de sa seconde sortie. S’il avait été absent en 2010, lors des trois éditions précédentes, il s’était qualifié pour les quarts de finale.

 

 

CAN 2012: Réactions gabonaises après la victoire sur le Maroc

CAN 2012: Le Ghana bat le Mali