in

CAN 2012: Groupe C: Le Gabon débute contre le Niger

L’objectif des Panthères gabonaises est d’imiter et rejoindre la Guinée Equatoriale.

Gabon – Niger est une affiche inédite en Coupe d’Afrique, les Nigériens figurant pour la première fois en phase finale. Dans le passé les deux équipes se sont croisées à trois reprises, d’abord dans le cadre des éliminatoires de la CAN 1994. Les Panthères avaient gagné à Niamey (3-1) et à Libreville (3-0) et avaient ensuite participé pour la première fois à une phase finale. Et puis en septembre de l’année dernière, elles s’étaient affrontées lors d’un match amical, dans le Sud de la France, à Nice, avec une troisième victoire des Gabonais (1-0).

 

Les Gabonais sont cette fois les hôtes de la rencontre et font, normalement figure de favori pour ce premier match du groupe C à Libreville. La victoire de leur coorganisateur équato-guinéen. lors du match d’ouverture contre la Libye (1-0) leur a montré le chemin à suivre. et les hommes de Gernot Rohr savent ce qui leur reste à faire.

Ils n’ont pas de compétition dans les jambes et ont dû avoir recours aux seules rencontres amicales pour se préparer. Les deux dernières se sont soldées par des nuls sans but aussi bien face au Burkina Faso qu’au Soudan, et c’est ce qui inquiète les supporters inquiets du silence des attaquants, malgré la présence d’Eric Mouloungui et de Pierre-Emerick Aubameyang, sans oublier le vétéran Daniel Cousin qui est rentré jouer au pays faute de s’être trouvé un club en Europe. Il fut longtemps le Monsieur But du Gabon et peut encore avoir son mot à dire.

Mais attention à  l’inédit nigérien qui, depuis deux ans, a fait du chemin. En 2010 l’ASFAN avait fait parler d’elle dans la Coupe de la Confédération Orange en se frayant un chemin jusqu’à la phase de poules,  après avoir sorti l’Etoile du Sahel, le DC Motema Pembe et El Merreikh, alors que chaque fois on lui avait promis la défaite.

Ensuite il y a eu une qualification pour le CHAN du Soudan après l’élimination du puissant voisin nigérian, et puis il y a eu cette incroyable qualification pour la CAN, en laissant au tapis l’Egypte et l’Afrique du Sud(!).

Dans ces conditions, on comprend que les Gabonais soient sur le qui-vive. Le Niger a fait appel au Français Rolland Courbis pour superviser le travail d’Harouna Doulla, consacré entraîneur de l’année 2011 par la CAF. Comme les autres pays dans la compétition, le Mena du Niger a son lot d’étrangers ( 16 sur 23 dont 11 évoluent en Afrique, 4 en Europe et 1 en Asie.

Le Gabon est favori mais la pression sur le pays-hôte est toujours énorme. Les joueurs savent que le public ne leur pardonnerait pas un échec surtout avant de battre le fer avec le Maroc et la Tunisie. Mais, au début du mois de décembre, l’équipe des moins de 2 ans a créé la sensation en remportant le premier Championnat d’Afrique des moins de 23 ans devant tous ceux qui étaient censés être devant, gagnant du même coup son billet pour les Jeux Olympiques de Londres.

C’était à Marrakech et les Gabonais étaient un peu dans la position des Nigériens aujourd’hui.

 

CAN 2012: Amara Traoré: “On a perdu une bataille mais pas la guerre”

CAN 2012: Maroc – Tunisie : Un sommet maghrébin