in

CAMEROUN: Le réseau Set’mobile (Eto’o Telecom) finalement en marche, après l’échec de janvier

«Eto’o»… ou tard, ça démarre!

Après un premier lancement manqué en janvier dernier, le réseau de l’opérateur mobile virtuel est entré en service, le 21 juillet 2012. L’opérateur virtuel sort enfin du maquis et les détenteurs de ses puces pourront passer des appels et envoyer 50 messages.

C’est la substance de la conférence de presse donnée par l’administration d’Eto’o Telecom, à Douala.

«Nous nous excusons auprès des personnes qui ont acquis la puce de la marque Set’mobile. C’est à cause des petits ajustements que nous n’avons pas pu démarrer le 21 janvier dernier comme annoncé précédemment. Nous sommes le premier “Mobile Virtual Network Operator” (Mvno) en Afrique. Et lancer quelque chose qui n’existe pas c’est difficile. Puisqu’il fallait par exemple prendre le temps de finaliser certains détails avec notre partenaire Orange», a expliqué en substance l’Adg Charles Guéret d’Eto’o Telecom, qui était entouré du Directeur général adjoint Georges Dooh-Collins, Me Kaldjob administrateur, Patrick Alexandre Epee Marketing & Communication Manager, Christian Kamgna Chairman’s Technical Adviser, Jean Yenga It Manager et Alain Lombat Sales & Customer Relation Manager.

Toutefois, Set’mobile n’est pas le 3ème opérateur de téléphonie, mais plutôt le premier opérateur mobile virtuel au Cameroun, puisqu’il ne dispose pas de pylône et s’appuie plutôt sur des infrastructures d’un opérateur classique. Set’mobile se sert précisément de la plateforme technique d’Orange Cameroun. Pour la mise en service, les personnes qui détiennent déjà une puce bénéficieront d’un traitement prioritaire.
«Nous recevrons en premier les personnes qui ont déjà les puces et nous les remettrons le Cd qu’on leur a promis en décembre. A cet effet, nous aurons des points d’identification dès la semaine prochaine à Douala, Yaoundé et Bafoussam», confie en substance Georges Dooh-Collins Dga d’Eto’o Telecom.

La structure de distribution de cette société repose sur un réseau de 10 partenaires installés à Yaoundé, Douala, Bamenda, Maroua et Garoua/Ngaoundere. Ces partenaires assureront la distribution des produits de Set’mobile jusqu’aux détaillants, que sont les call Box, les cyber café, les bars, les hôtels, les restaurants, les supermarchés, les salons de coiffure, les boutiques, les cafés, les boulangeries et les taxis.

L’Agence de Régulation des Télécommunications (ART) a attribué le préfixe 92 comme identifiant de la communauté d’abonnés de Set’mobile.

«Etre un opérateur ça signifie que nous avons une puce, une carte sim, un numéro qui nous a été alloué via notre partenaire Orange. En plus nous offrons 60 emplois directs stables et 500 emplois indirects à travers notre réseau de distribution. L’objectif c’est d’investir ici et maintenant pour créer des emplois et encourager la diaspora à poursuivre ce mouvement», conclue l’Adg. Mais au cours de l’échange avec la presse, Samuel Eto’o, Président du conseil d’administration (Pca) d’Eto’o Telecom était absent.

MALI: Le MNLA, ou le malheur du peuple Touareg

SIDA: Ouverture de la 19e conférence internationale à Washington