in

BRUCE LEE: Commémoration des 40 ans de la mort du mythique acteur sino-américain à Hong-Kong

La légende continue!

Le 20 Juillet 1973 à Hong Kong, une maladie foudroya la star planétaire. Capable de conjuguer le cinéma et les arts martiaux, de créer un pont entre l’Orient et l’Occident. Imité par de grands auteurs tels que Ang Lee et Tarantino.

altL’histoire des hommes qui ont laissé leur marque dans l’imaginaire collectif, est presque toujours une histoire de symboles. Et le cas de Bruce Lee ne fait pas exception à la règle.

Prenons le survetement jaune porté dans son dernier film, sorti à titre posthume, des années après sa mort, “Le Jeu de la mort”: il a été reproduit par Quentin Tarantino pour l’actrice Uma Thurman dans le film “Kill Bill”. Ou les nunchakus, armes paysannes traditionnelles de son pays d’origine, fais de deux bâtons et d’une chaîne, et que les spectateurs connaissent grace aux films tels que “De la Chine avec fureur”. Ou encore le “Jeet kune doo”, l’étrange et éclectique “style non style” d’arts martiaux créés par la superstar: un mélange de kung fu, escrime, boxe, rapidité et puissance. Sans parler de l’une des plus grandes scènes de combat de culte – mais aussi des plus belles – du cinéma: celle dans laquelle (dans “La Fureur du Dragon) il combat contre un jeune Chuck Norris, dans le contexte du Colisée. Séquence qui a pris trois jours de tournage et une vingtaine de pages de storyboards, conçus par Bruce Lee lui-meme en première personne.

C’est pourquoi, malgré le passage du temps, le mythe de Bruce Lee n’a jamais connu de crépuscule, conquérant, au fil du temps des générations de njeunes, mais aussi des cinéphiles raffinés, qui célèbrent aujourd’hui le 40ème anniversaire de sa mort: l’acteur et réalisateur est décédé, le 20 lugllio 1973.

A l’époque, il était à Hong Kong, et il était sous le stress du surmenage: une maladie subite l’a frappé alors qu’il était chez une actrice locale, Bettie Ting Pei, pour une probable rencontre galante. Sa mort a choqué le monde entier, mais plus particulièrement l’île de Hong-Kong: à ses funérailles, participèrent une foule immense et touchée. Une deuxième cérémonie funèbre, à Seattle, a vu la participation des acteurs américains Steve McQueen, James Coburn et Chuck Norris.

Mais quatre décennies plus tard, reste encore vif l’héritage de Bruce Lee: l’union entre les arts martiaux et le cinéma, la tentative de construire un pont entre l’Est et l’Ouest, le lancement d’un style cinématographique qui sera repris ensuite par des stars comme Jackie Chan ou Jet Li, et qui influencera de grands réalisateurs comme Ang Lee et John Woo.

Né en 1940 à San Francisco, et élevé à Hong Kong, Bruce Lee (ou “Petit Dragon”, comme on l’appelait en chinois) révèle bientôt être un talent pour les arts martiaux: il se consacre à un style de kung ku appelé “Wing Chun”, et a continue à le cultiver même après que, à 18 ans, il retourne à San Francisco, puis à Seattle. Mais ses talents théâtraux et acrobatiques, ainsi que sa tendance à mélanger les mouvements orthodoxes de la discipline chinoise à d’autres beaucoup plus “alternatifs”, le conduisent d’abord à la tv (avec la série “Le Frelon Vert“), puis au cinéma. Sa carrière sur le grand écran est très rapide, fulgurante: après le film “Big Boss” (1971), arrive “La Fureur de Vaincre” (1972). Bruce Lee devient une star internationale et, la même année, il dirige et interprète “La Fureur du Dragon”, qui contient le combat qui a marqué l’histoire avec la star américaine Chuck Norris, alors très jeune.

La mort prématurée, pendant le tournage de “The Game of Death”, taillera net une carrière plus que jamais lancée. Une sorte de malédiction, comme beaucoup le savent, qui frappe également le fils de Bruce, Brandon Lee, qui mourra mystérieusement par une balle, sur le tournage de “The Crow” en 1993.

Maintenant, tous deux reposent ensemble dans le cimetière de Lake View, à Seattle: unis à jamais, et pas seulement par un destin amer.

(Vidéo: Cérémonie de commémoration des 40 ans de la mort de Bruce Lee)
http://it.notizie.yahoo.com/video/hong-kong-marque-le-40-140531156.html

STAGE DANSES ET PERCUSSIONS: Avec Barbara Mousy – Du 10 au 18 août au Lac Trasimeno

RELIGION: Mokhtar Belmokhtar, l’ancien leader d’AQMI, inculpé aux Etats-Unis