in

BODALINE: Sortie de “Second Signature” – 2ème album du talentueux artiste sénégalais

“Signature” de grand artiste ne ment jamais! 

Quatre ans après son tout premier album “First Signature”, la 2ème œuvre musicale de ce jeune talentueux artiste sénégalais, lancé officiellement le 18 septembre, assume et confirme ses vertus, relevant les défis de qualité attendus par ses fans! Comme quoi… “signature” de grand artiste ne ment jamais!

alt

Gueye El Hadji, plus connu sous le nom de BODALINE (littéralement “Be On The Line” qui signifie “être en chemin”) est un jeune artiste sénégalais dont les multiples voyages ont forgé la musique d’inspirations musicales diverses.

“Second Signature”, le 2ème album de BODALINE, est ainsi une empreinte de nombreux rencontres et voyages dans différents univers musicaux.

De plus, BODALINE concentre dans ses chansons différents thèmes à savoir: la vie, l’amour, le défi personnel, la transformation sociétale et la nature humaine, la violence et bien d’autres sujets qui accompagnent et meublent le train et le rythme de notre quotidien.

C’est au contact de Daddy Ely (Dj sur Radio 1) en Gambie que BODALINE découvre le reggae, le ragga, la dance-hall et le rap/ragga! Reconnu comme la “Golden Voice”, BODALINE acquiert un succès grandissant en Gambie et dans sa sous-région, en faisant la première partie de grands noms de la musique afro-jamaïcaine et caribéenne tels que Luciano, Anthony B., DanceHall Masters, Rebellion…

BODA se tourne ensuite vers la scène hip-hop sénégalaise intégrant le groupe BlackDiamonds, qui sort un premier opus en 2004.

En 2005, le crew est nominé aux Koras African Music Awards, grâce au clip “Regards innocents”.  Puis il sort 2ème, derrière P-Square, aux Kora Awards, en avril 2010, au Burkina Faso, avec le titre “Safuloo”.

Les différentes rencontres artistiques et humaines vont nourrir son art qui s’exprime aussi bien en patois jamaïcain. anglais,  français, portugais ou wolof.

Arrivé en France en 2004, BODALINE est non seulement programmé dans les plus grandes salles, à Rennes, St Brieuc, Guingamp, Brest et bien d’autres dans la sous-région, mais il enflamme aussi les sounds systems.

Après une tournée en Italie, BODA part à la découverte du public bordelais, dans les salles les plus renommées de la région. Il a une rencontre artistique enrichissante avec son ex manager Stéphane mollo alias Melton.

La musique de BODA prend d’autres allures importantes et devient une synthèse de musiques africaines, jamaïcaines, caribéennes et latino-américaines. 

BODA participe, en 2008, à l’album “Fast Food Musik – Ta Ka Demander” de Ghetto Brut Collabo, un groupe montant de hip-hop, à Bordeaux, par le biais de sa maison de production M-allians, et encore dans l’album “Konnectyon” de Meltin’ Groov’ – “Même combat” (groupe de zouk, salsa, soul et R’N’B).

En 2009, on retrouve sa précieuse participation dans l’album “On arrive – No fear” de l’Association AONC.

En 2010, BODA sort son 1er album, “First Signature”, qui sonne d’ailleurs comme un hymne au courage et à la détermination, et est couronné de succès. 

 

 

L’artiste enchaine avec les collaborations musicales et les tournées et fait la première partie de Dub Inc, Alborosie, Lord Kossity, Million Stylez, Daddy Mory, Lyricson, Omar Pene, Abdou Guité SEck, Salam Diallo, Daara J Family, Sizzla…

Considérant sa musique comme une alternative agréable aux antidépresseurs et aux autres maux d’âme, BODALINE, enchaine les singles, années après années.

En 2014, il sort son nouvel album, “Second Signature”: il s’agit d’une œuvre qui confirme, une fois de plus, l’univers musical de BODALINE, très coloré, très métissé et très épicé.

Une tournée mais aussi des concerts et des interviews radio sont  prévus en soutien et promotion de son dernier formidable opus, qui confirme les promesses maintenues de son talent. 

Artiste… “borderline”!  

C’est au cours de ses voyages que BODALINE nourrit sa musique. Arrivé en France en 2004, il enchaîne les scènes en Europe en première partie de grands artistes tels que: Alborosie, Duc Incorporation, Million Stilez, Sizzla, Daddy Mory et bien d’autres ! Ecouter BODALINE, c’est aussi être… “borderline”!

Au carrefour entre le reggae, le dancehall, le ragga et le rap, l’artiste cherche à transmettre un arc-en-ciel de courants artistiques mais aussi de valeurs. Posés sur des beats afro-jamaïcains, les textes engagés de BODALINE sont des hymnes au courage et à la détermination dans une volonté fédératrice interculturelle.

Ses deux premiers albums “First Signature” et “Second Signature” où l’anglais et le français se mêlent au patois  jamaïcain et au wolof sénégalais sonnent comme une invitation au voyage.

Alors “Oyez! Oyez! Ecouteurs aux oreilles et tympans aux alertes! Tous “à bord” et… attachez tous vos ceintures pour un inoubliable strip, à travers un trip “borderline” en compagnie de… BODALINE!” 

(Téléchargez gratuitement l’album de BODALINE)

https://soundcloud.com/diaryemou-records

https://bodaline.bandcamp.com/album/second-signature-2

 

ANGELINO ALFANO: “Triton davanti alle coste italiane, stop a Mare Nostrum”

MARATHON DE PÉKIN: Victoires des éthiopiensGirmay Birhanu Gebru et Fatuma Sado Dergo