in

BÉNIN: Cotonou s’apprête à accueillir le Pape Benoit XVI

Du 18 au 20 octobre, pour marquer les 150 ans de l’évangélisation de ce pays d’Afrique de l’Ouest.

“Pape Benoit XVI visite notre pays qui va représenter tous les autres pays africains qui seront membres entiers de la visite”, a dit Hermann Landri Prodjinoto, jeune chrétien, étudiant en biotechnologie végétales et microbiennes, qui a invité les musulmans, les animistes et les adeptes des autres religions à se joindre à leur communauté pour accueillir le chef de leur église. 

 

Cet objectif est de célébrer cette évangélisation. “C’est un honneur pour tout béninois et au-delà, tout africain, de recevoir le pape de la chrétienté en terre africaine. Des religions locales ont toujours existé, mais le christianisme qui est une religion importée, a été adopté par les populations locales. Nous avons eu au Bénin, des prêtres et des évêques chrétiens. Le plus connu est le cardinal Bernardin Gantin dont l’aéroport porte le nom”, déclare Hermann.

Le cardinal Gantin fut archevêque au Bénin, mais aussi à Rome sur l’invitation du pape Jean Paul II, et a même été nommé cardinal. Il était du Collège des cardinaux ou le Sacré collège, la plus haute sphère de l’Église catholique romaine.

Sur la visite du pape Benoit XVI qui rappelle celle de Jean Paul II en 1992 dans ce même pays, les Béninois se sont impliqués et sont devenus des chrétiens à part entière, relève Hermann selon qui, la visite du pape Benoit XVI marque la maturité religieuse du pays. Cependant, il ne manque pas de relever la présence des frères musulmans et animistes.

Malgré les divergences religieuses, tous ensemble, comme un seul homme, en une seule famille, nous célébrerons une fête religieuse de grande envergure pour sa belle réussite“, estime le jeune chrétien.

Le Bénin se fait peau neuve pour accueillir dans la ferveur chrétienne le guide de l’Eglise catholique romaine. Des maisons des prêtes, au centre des Artisans de Dieu, entre autres lieux, des murs sont repeints, des intérieurs bien revisités pour répondre aux normes d’accueil requises.

Le Bénin est honoré, mais l’Afrique entière reste fière. Nous sommes en plein dans l’organisation de cette visite. Il (pape Benoit XVI) est notre guide dans la voie du christianisme“, se réjouit un membre du clergé.

La visite de leur guide les préoccupe, mais les béninois de Cotonou vaquent quotidiennement à leurs affaires. La ville de Cotonou reste ambiante et vivante.

PDS HUMANITAIRES: Validité prolongée de 6 mois ultérieurs

IKEBURKINA: L’art floréal Ikebana enseigné aux épouses des ambassadeurs accrédités au Burkina